Système d'alarme: les caméras ne servent pas à identifier les malfrats

Tous les jours, des sociétés proposent des systèmes d'alarme plus ou moins performants pour lutter contre les cambriolages. Un des téléspectateurs d'"On n'est pas des pigeons" s'est retrouvé dans le cas mais - même si le système d'alarme a bien fonctionné -, il se plaint de la mauvaise définition de l'image de la camera qui a pris les voleurs en flagrant délit. Il se demande aussi quelle utilisation on peut faire de ces images. Réponses.

Cela vous est peut-être déjà arrivé: des cambrioleurs pénètrent chez vous, trouvent des valeurs. Ils s'enfuient laissant derrière eux une maison... violée. Jean Verschueren a vécu cette mésaventure. Il raconte : "Les voleurs sont donc rentrés par cette porte fenêtre. Le système d'alarme est en contact avec la porte coulissante". La maison est donc équipée d'un système d'alarme qui fonctionne! Lors de l'effraction, il prend des photos des cambrioleurs qui profitent des quelques minutes qu'ils ont devant eux. "Les voleurs se sont dirigés vers le vestiaire qui se trouve dans la chambre". Et là, ils dérobent pour plusieurs milliers d'euros de bijoux. Le détecteur photo du système d'alarme se déclenche à chaque mouvement des voleurs mais Jean Verschueren n'est pas satisfait de la qualité de ces photos : "On ne reconnaît pas les truands, dit-il, ces photos ne servent à rien parce qu'elles ne sont pas interprétables. On a été volé. Le système a fonctionné mais les caméras ne servent strictement à rien à moins que les voleurs ne mettent leur visage face à la caméra". En effet, ce n'est pas comme ça que les malfaiteurs opèrent. Ils préfèrent l'anonymat.

Verisure, vraiment?

Mais qu'en pense-t-on chez "Verisure", c'est le nom de l'installateur du système d'alarme mis en cause. Chez Verisure, à Bruxelles, on nous fait visiter le bâtiment mais certains endroits, comme la chambre de contrôle, sont "top secrets". Verisure emploie 500 personnes en Belgique. Cette société déclare surveiller 70.000 résidences dans notre pays, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Nous avons posé la question : on ne reconnaît pas les voleurs sur les photos, c'est normal ça? Réponse de Sven Bols, administrateur-délégué de Verisure : "Ça ne sert pas à reconnaître les gens, c'est plutôt pour que nos services puissent agir au plus vite possible, détecter le danger et ainsi mettre la procédure en route pour que la police, les pompiers, les ambulanciers puissent intervenir".  Mais chez Verisure, on tient à nous préciser qu'il existe un détecteur de dernière génération, plus récent que celui de Jean Verrschueren. Il prend des photos de meilleure qualité et même en couleurs.

Que faire des photos?

Et ces photos d'ailleurs, Verisure peut-elle en faire ce qu'elle veut? "Tout cela est prescrit par la loi, précise Sven Bols, on partage les données avec la police uniquement sur base d'un PV. Et toutes les données sont supprimées tous les mois". Voilà qui rassurera peut-être Jean Verschuere ... qui devra alors acquérir une nouvelle camera, en espérant bien sûr que son domicile ne soit plus jamais visité.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK