Voici les solutions pour faire aimer les légumes aux enfants

On le répète suffisamment souvent : il faut manger équilibré, local et de saison. Seulement, le plus difficile ce n'est pas de trouver la liste des légumes de saison mais plutôt de faire manger ces denrées aux enfants.

Quand les légumes sont classiques, c'est relativement facile de les faire tester aux enfants. Mais, une fois qu'on passe aux légumes de saison, certains provoquent le dégoût avant même de les avoir goûtés. Chez les adultes, c'est différent. Lorsqu'on présente un légume qu'ils ne connaissent pas encore, ils goûtent quand même. Alors, comment faire en sorte que les enfants découvrent de nouveaux goûts, de nouveaux légumes ? Nous avons contacté Nicolas Guggenbuhl, diététicien nutritionniste.

Il ne faut pas s'inquiéter. Il est tout à fait normal qu'un enfant ne veuille pas manger de légumes. La plupart des enfants ont des difficultés à manger des légumes parce qu'ils passent par une phase appelée la "néophobie". Cela veut dire qu'ils ont peur de tout ce qui est nouveau. Au total, trois enfants sur quatre, entre 2 et 10 ans, sont concernés par cette peur, particulièrement pour les légumes qui ne sont pas très attirants. De plus, les légumes sont peu caloriques et l'enfant est attirée par le sucré et le gras ! Cette dernière information est intéressante pour aider les enfants à manger des légumes. Il suffit qu'ils soient accompagnés de graisses. 

Dès le plus jeune âge

Les enfants qui mangent le plus de légumes sont ceux qui ont été éduqués dès leur plus jeune âge à manger divers aliments. Si cela n'a pas été fait, il existe un tas de solutions pour que l'enfant aime quand même les légumes. Premièrement, il faut qu'il goûte et surtout, qu'il réessaye plusieurs fois avant d'abandonner. Ensuite, il faut utiliser différentes méthodes pour les intéresser. La soupe, les tartes aux légumes, les cakes ou encore les gratins sont des façons ludiques de faire aimer les légumes aux enfants. Finalement, il ne faut jamais obliger l'enfant à finir son assiette !

Par représentation

Si les parents ne mangent pas eux-mêmes les légumes, cela posera problème pour l'enfant puisqu'il travaille par représentation. Encore mieux, les parents doivent manger en même temps que leurs enfants. 

Avec vos enfants, il faut utiliser l'expérience du goût, du visuel et surtout du ludique.

Un dernier conseil ? Ne commencer pas le test des légumes avec le chicon. C'est un légume dit "difficile" parce qu'il est amer. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK