Le Rayon de Soleil à Montigny-le-Tilleul ( 2011)

Le Rayon de Soleil à Montigny-le-Tilleul ( 2011)
Le Rayon de Soleil à Montigny-le-Tilleul ( 2011) - © Tous droits réservés

Le Rayon de Soleil, un hôpital de la Région de Charleroi, désaffecté depuis 26 ans, est au centre d'une vaste affaire de détournement d'argent orchestré par l'ancien patron du PS de Charleroi.

Le scandale du Rayon de Soleil est actuellement toujours aussi aveuglant qu'il y a 20 ans quand Jean-Claude Defossé a tourné sa séquence des Grands Travaux Inutiles. Le bâtiment de 9 étages de ce qui était jadis le fleuron des hôpitaux carolos est inoccupé depuis 26 ans. Livré au pillage, il s’est fortement dégradé.
Histoire étonnante que celle de ce mammouth de 35 000 m². 300 personnes furent licenciées lors de sa fermeture décidée par le directeur de l'IOS (Intercommunale des Oeuvres Sociales de Charleroi), Richard Carlier, par ailleurs tout puissant patron du PS carolo, accusé à l"époque par ses employés de détourner de l'argent.
Les employés avaient vu juste: l'homme est un escroc. En 1988, il a vendu fictivement le Rayon de Soleil à une obscure société italienne et ainsi détourné 200 000 euros d'argent public dans leurs poches et celles de Richard Carlier. 
En 1989, les escrocs italiens ont signé un compromis de vente et pour la justice,ce sont donc toujours eux les propriétaires du Rayon de Soleil.
Plumés par son ancien président, les hôpitaux carolos attendent que la vente fictive du Rayon de soleil soit annulée par la justice. Ensuite, il faudra réhabiliter ces lieux. Deux pistes sont envisagées: soit la démolition pour 3 millions d’euros ou alors l'installation d'une maison de repos. Il faudra, dans ce cas, 10 à 12 millions pour remettre en conformité le bâtiment. Le Rayon de Soleil sortira alors enfin de son éclipse totale.

RTBF

Retrouvez le Journal des Travaux Inutiles chaque lundi dans On n'est pas des pigeons !
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK