Le Château de Mirwart (2011)

Le Château de Mirwart (2011)
Le Château de Mirwart (2011) - © Tous droits réservés

Ce château est l'un des plus grands travaux inutiles de la Province du Luxembourg. Il a été complétement détruit, victime de la négligence des pouvoirs publics. Et le château en ruine est de nouveau en vente. Samy Hosni revient sur une saga qui dure depuis 35 ans.

Classé style XVIII ème, une perle du patrimoine belge, le château était la propriété de la Province du Luxembourg. Une des plus belles demeure de Wallonie, il a été saccagé, ses vitraux brisés, sa chapelle dépouillée.
Mais il n'y a pas que les pillards qui ont détruit le château: les pouvoirs publics ont aussi leur part de responsabilité. Loué au Commissariat général du Tourisme en 1979, des travaux ont bien été réalisés à l'époque pour le transformer en école d'hôtellerie.
Aucun projet de réhabilitation n'a abouti. Incapable de gérer son bien, la province a décide de vendre. Mirwart avait coûté au Trésor 2.750.000 euros. Le château et le domaine de 9 hectares seront vendus pour 100 000 euros! Une bonne affaire pour l'acheteur, l'association Blondeel-Vandekerckhove, qui promet de rénover le site et d'en faire une résidence de luxe. Vu l'ampleur des rénovations à effectuer, le projet a échoué. 
En 1999, le château est racheté par un entrepreneur néerlandais pour le transformer - sans succès - en hôtel de luxe et espace de conférence. Mirwart est récemment de nouveau mis en vente à 3.750.000 euros pour un 45 chambres. A rénover, précise l’annonce.

RTBF

Retrouvez le Journal des Travaux Inutiles chaque lundi dans On n'est pas des pigeons !
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK