Yves Van Laethem : "On est au seuil de la deuxième vaguelette de coronavirus de l'été"

Le nombre de cas confirmés de coronavirus a augmenté cette semaine, le nombre moyen de contaminations par jour a atteint 636,3 cas entre le 3 et le 9 septembre. Cette hausse inquiète d’ailleurs l’épidémiologiste Steven Van Gucht. Mais comment Yves Van Laethen, porte-parole interfédéral de la lutte contre le Covid-19, analyse la situation.

"On est au seuil de la 2e vaguelette de coronavirus de l’été", lance l’épidémiologiste sur le plateau du JT. "On a réussi à juguler la première et à l’empêcher de devenir une vague. On devra œuvrer pour faire la même chose cette fois-ci."

Au vu de l’évolution de ces derniers jours, Yves Van Laethem pense que le nombre de cas quotidiens dépassera la barre des 800.

Alchimie délicate

Le prochain Conseil national de sécurité ne s’annonce pas simple. Comment éviter que les chiffres explosent tout en maintenant une certaine adhésion des citoyens ?

Yves Van Laethem répond : "On va se trouver devant une alchimie délicate entre des mesures au long cours qui doivent simplifier notre vie avec le virus et ne pas prendre des mesures inadéquates lorsque la courbe épidémiologique va vers le haut."

Vers des écoles en code orange ?

Alors que les écoles sont actuellement en code jaune, l’épidémiologiste n’exclut pas que certaines passent à l’orange si les chiffres continuent à monter : "Dans certaines parties du pays, il est possible que l’on passe à un code orange dans une huitaine ou une quinzaine de jours si les chiffres augmentent à la vitesse actuelle."


►►► À lire aussi : Rentrée : "Comment expliquer qu’en code rouge 'coronavirus', 100% des élèves puissent aller à l’école ?"


Dans tous les cas, Yves Van Laethem rappelle qu’il est très important que les professeurs comme les élèves soient prêts à fonctionner à distance pour une période indéterminée.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK