Yves Van Laethem : le Covid-19 "ampute une partie de la fonction normale des soins intensifs"

Coronavirus en Belgique ce 13 novembre : suivez la conférence de presse du centre de crise en direct vidéo
2 images
Coronavirus en Belgique ce 13 novembre : suivez la conférence de presse du centre de crise en direct vidéo - © Tous droits réservés

Le centre de crise fait ce mardi le point sur l'épidémie de Covid-19 en Belgique. Un moment à suivre en direct vidéo ci-dessus.

On constate notamment que le taux de positivité, soit la proportion de tests positifs par rapport à l'ensemble des dépistages effectués, atteint 6,3%. Il s'affiche en hausse de 1,3% après avoir longtemps stagné autour des 5%.


►►► À lire aussi : "Depuis ce week-end, nous avons dépassé le cap des 400.000 premières doses administrées"


 

 

"Les deux grandes vagues que nous avons connues ont été des dents profondes s'enfonçant dans ce capital de soins intensifs normal", explique Yves Van Laethem, graphique à l'appui.

Le porte-parole interfédéral pour la lutte contre le Covid-19 ajoute : "La période de l'été qui se trouve entre les deux grandes vagues montre qu'on était revenus à une occupation très faible des soins intensifs. Mais, actuellement, ce plateau que nous connaissons montre que l'on mord encore sur le capital normal des soins intensifs pour les autres pathologies. Il est important de se rendre compte qu'on ampute une partie de la fonction normale des soins intensifs."

"Même si les hôpitaux continuent à fonctionner et sont en train de rattraper le retard par rapport aux soins qui avaient été reportés, il reste encore un poids significatif. Il reste encore une situation qui doit être améliorée pour mieux assumer l'entièreté des soins classiques", martèle Yves Van Laethem.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK