Week-end insolite: du Sahara de Lommel à l'allée des Larmes de Looz

Dans le nord de la province de Limbourg, des hectares et des hectares de sable blanc sont cachés au cœur même d’une grande forêt de conifères. Au bord d’un lac majestueux, une plage et des dunes offrent un spectacle à couper le souffle. Surnommé le Sahara de Lommel, ce petit morceau de paradis est le lieu idéal pour les amoureux de promenades et de magnifiques points de vue.

►►► Retrouvez toutes nos idées de week-ends insolites sur une carte interactive en cliquant ici

La pollution, à l’origine du Sahara de Lommel

Comme nous l’explique Ferdi Geerts, un spécialiste du site, ce paysage surprenant et digne d’une oasis doit sa naissance à la pollution : "Au début du vingtième siècle, une famille allemande a acheté à cet endroit une vaste étendue de bruyères. Elle a construit une usine de zinc. L’émission nocive de cette usine a causé la destruction de la végétation. Le soleil, le vent, le sable ont fait le reste du travail. Cela a créé une vaste étendue de sable, un désert".

Quelques décennies plus tard, les autorités locales ont décidé de replanter de multitudes de conifères, principalement des pins aux subtils parfums, pour qu’une nature diversifiée offre un cadre idyllique pour les randonneurs et les cyclistes. Jan Leroy, guide Nature du Bosland, nous raconte sa métamorphose : "Finalement le Sahara de Lommel, c’est ce qui reste d’une surface de 600 hectares de sables. Des arbres ont été plantés pour stabiliser justement le sable. Ce qui fait un décor fantastique ! Le fait qu’ils ont miné le sable, et que les plans d’eau sont restés, c’est très important pour la nature. Il y a différentes espèces qui ont besoin de ce sable pour vivre. Ici, c’est aussi un endroit agréable pour se promener dans des bois, faire un pique-nique sur la plage ou les dunes, faire du cyclisme, etc. On peut admirer un écosystème particulier. D’un point de vue nature, c’est remarquable car il y a des espèces très rares pour la région. C’est un endroit unique, car on montre que la nature a gagné sur la pollution".

Précisons que l’accès au site est gratuit. Étendu sur plusieurs kilomètres, le Sahara de Lommel fait partie d’une zone naturelle gigantesque qui s’étend sur 5137 hectares répartis sur les territoires des communes de Hechtel-Eksel et de Pelt, et des villes de Lommel et de Peer.

Une nuit suspendue dans une larme

Pour passer une nuit dans la région, nous vous proposons une expérience pour le moins féerique. Pour ce faire, comptez une petite heure de route du Sahara de Lommel au petit village de Looz (Borgloon). Entre des champs, une magnifique allée verdoyante abrite des chambres pour le moins insolite. Des tentes en formes de larmes suspendues aux arbres comme nous l’explique Christine Princen, notre guide touristique locale : "Nous sommes à Looz dans la Tranendreef, l’allée des Larmes qui mène au château de Herks. Ici, nous avons des tentes en forme de larme. C’est un artiste néerlandais qui les a réalisées. On peut donc y passer la nuit. C’est une expérience unique ! On est au milieu de la nature. Durant la nuit, on peut découvrir et vivre les sons et les vibrations de la nature. C’est une expérience exceptionnelle qui connaît un grand succès."

Les quatre tentes sont assez spacieuses pour deux adultes, même accompagnés d’un petit enfant. Comptez 70 euros la nuitée. Au bout de l’allée des Larmes, tout est prévu pour un brin de toilette et pour un barbecue champêtre. La réservation s’effectue auprès de l’office du tourisme de Looz.

Autant dire que du Sahara de Lommel à l’allée des Larmes, tout est réuni pour passer un week-end de découverte et en harmonie avec cette nature surprenante, cachée quelque part en Belgique.


Lien pour le Sahara de Lommel

Lien pour la réservation d’une tente suspendue en forme de larme


 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK