Wallonie: un plan "Maya" pour enrayer le déclin des abeilles

RTBF
RTBF - © RTBF

A l'occasion de la semaine du miel, du 4 au 10 octobre, le ministre wallon de l'Agriculture et de la Nature, Benoît Lutgen, a décidé de lancer le plan "Maya" dont l'objectif est de sauvegarder les populations d'abeilles en Région wallonne.

C'est ce que le ministre annonce lundi dans un communiqué.

Le plan comporte cinq points afin d'enrayer le déclin des 350 espèces sauvages d'abeilles et de bourdons que compte la Wallonie. Ces espèces pollinisent et permettent la fécondation et la reproduction de plus de 80% des espèces végétales nécessaires à la survie de nombreuses espèces animales, précise le communiqué.

Le premier point vise à accroître les ressources alimentaires des abeilles. Le ministre Lutgen a décidé d'imposer deux tiers de plants mellifères dans les haies subventionnées et de promouvoir la création de prairies fleuries mellifères.

Le deuxième volet a pour objectif de soutenir les jeunes apiculteurs. Un budget de 70.000 euros est réservé afin de mettre à disposition de chaque apiculteur, au terme de sa formation, une ruche et une reine.

La recherche sera également renforcée par le biais d'une première subvention de 25.000 euros à destination du CARI, du Gembloux Agro-Bio-Tech et du Centre de Recherches Agronomiques de Gembloux.

Le quatrième point invitera en octobre les communes à devenir "Maya".

Elles s'engageront à réaliser des aménagements en faveur des abeilles et à lutter activement contre leur diminution.

Enfin, la technique du fauchage tardif des bords de route va être généralisée à l'ensemble du réseau routier régional et autoroutier.

 

Belga

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK