Wallonie Plus Propre et l'Adeps lancent la campagne "Je cours.Je marche.Je ramasse."

Wallonie Plus Propre et l'Adeps lancent la campagne "Je cours.Je marche.Je ramasse."
Wallonie Plus Propre et l'Adeps lancent la campagne "Je cours.Je marche.Je ramasse." - © JOEL SAGET - AFP

"Joindre l'utile à l'agréable": tel est le leitmotiv de la campagne "Je cours. Je marche. Je ramasse", a indiqué samedi Benoît Bastien, chef de projet pour Wallonie Plus Propre (WaPP). Un dispositif test visant à responsabiliser les participants va être mis en place durant neuf marches organisées par l'Adeps en province de Namur d'ici fin décembre. A terme, le but est de l'étendre à tout le territoire wallon, durant toute l'année.

"Il nous a paru intéressant de mettre sur pied une collaboration avec l'Adeps afin de sensibiliser un public de plus en plus réceptif à la propreté de son environnement", a expliqué M. Petit. "Nous avons développé un sac spécifique avec une société wallonne pour permettre de ramasser les déchets lors de leurs sorties. Nous mettons ces sacs à disposition des volontaires, ainsi que des gants, pour permettre un ramassage aisé et sécurisé", a-t-il ajouté.

Du coté de l'Adeps, on s'est dit très heureux de cette collaboration. "Cette action permet d'avoir une incidence positive sur notre environnement et sur l'ensemble des personnes qui se verront sensibilisées à la propreté", s'est réjouie la directrice générale adjointe, Caroline Begain.

Le ministre wallon de l'Environnement et de la Transition écologique, Carlo Di Antonio, a également tenu a saluer l'initiative. "C'est du concret et c'est comme ça que l'on pourra durablement changer les mentalités", a-t-il souligné.

A terme, si la phase test est concluante, ce sont 950 marches et plus de 650.000 marcheurs et coureurs qui pourraient être concernés.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK