Rejoindre Paris depuis la Wallonie en train, c'est à partir du 9 décembre, mais pas à grande vitesse

Les nouvelles lignes ferroviaires entre la Wallonie et Paris ont été inaugurées aujourd'hui à Maubeuge, à la frontière française. Un coup d'envoi qui intervient trois ans après que le Thalys reliant la dorsale wallonne à Paris ait été supprimé. Depuis, voyageurs désireux de rallier Paris en train n'avaient depuis qu'une seule possibilité : se rendre à Bruxelles pour prendre le train rapide.

Devant les réclamations des usagers et du monde politique wallon, SNCB et SNCF ont donc trouvé une alternative: deux lignes ferroviaires classiques. L'une reliant Namur et Charleroi à Paris via Maubeuge, l'autre entre Mons et Paris via Aulnoye-Aimeries. La durée des trajets est forcément plus longue que celle que permettait le Thalys: 3h20 au départ depuis Namur, 2h50 depuis Charleroi, 2h30 depuis Mons. Dans un premier temps, les trajets impliqueront un changement de train mais on promet une ligne directe pour très bientôt.

Quelle est la plus value ?

Beaucoup s'interrogeront sur l'intérêt de rétablir une liaison si elle est plus longue que le train rapide et plus coûteuse que le co-voiturage ou le bus. Pour ce qui est de la durée du trajet, elle reste plus courte qu'avec transports par route. Quant au prix, il est plus bas que le Thalys (entre 45 et 60 euros le week-end) mais toujours plus élevé que le bus ou la voiture...

La ligne sera opérationnelle à partir du 9 décembre, à raison de deux aller-retour par jour.

Reportage dans notre journal télévisé de 13h:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK