Voyages à l'étranger : comment les habitudes des Belges ont-elles changé entre 2019 et 2020 ?

Une vue de Durbuy, "le plus petit village du monde", en province de Luxembourg.
3 images
Une vue de Durbuy, "le plus petit village du monde", en province de Luxembourg. - © NAPA74 - Getty Images/iStockphoto

Ce n’est pas une surprise, mais les chiffres le confirment : la crise sanitaire, le confinement, les restrictions de voyage ont fait chuter les déplacements des Belges l’année dernière.

Statbel publie ce jeudi sur son site internet des données plus précises portant sur les trois premiers trimestres de 2020. Verdict : "Le nombre de voyages s’effondre à partir de la mi-mars sous l’effet du confinement et une timide reprise s’observe à partir de la deuxième quinzaine de mai. En juillet et août, les Belges ont effectué 5 millions de voyages. Cela représente tout de même une baisse de 29% par rapport à 2019."

En période de vacances, les Belges sont aussi davantage restés sur le territoire qu’en 2019. Statbel précise cependant que, "d’un point de vue méthodologique, ces résultats provisoires de l’enquête Voyages pour l’année 2020 sont expérimentaux".

La France, première destination de voyage

Et d’ajouter : "De la mi-juin à la mi-juillet 2020, le nombre de voyages en Belgique était équivalent à celui de 2019. Par contre, les voyages vers l’étranger ont diminué de moitié. Puis, à partir du 15 juillet, les voyages en Belgique deviennent significativement plus nombreux que l’année précédente", poursuit Statbel.

Et quand les Belges sont allés à l’étranger au troisième trimestre, ils ont choisi la France comme principale destination (46,8%). L’Hexagone a attiré bien plus de voyageurs qu’en 2019 (30,1% cette année-là). Suivent, loin derrière, les Pays-Bas (10,1%), l’Espagne (6,4%, en dessous des 9,3% de 2019) et l’Italie (stable à 8,4%).


►►► À lire aussi : Les Belges gardent des projets de vacances malgré le coronavirus, mais plutôt en France et en voiture


 

Sur le même sujet: voyages en avion

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK