Vous réservez vos vacances en dernière minute sur internet ? Gare aux arnaques

Vols sur internet pour les réservations de dernière minute
Vols sur internet pour les réservations de dernière minute - © VALERY HACHE - AFP

8000 attaques contre de faux vols et hébergements de vacances ont été recensés par la société de cybersécurité Kaspersky. Les voleurs profitent des personnes qui réservent leurs billets d’avion ou hébergements en dernière minute pour leur dérober des données bancaires, numéros de téléphone, ou acheter des produits et services qui n’existent pas. Est-il possible de s’en protéger ?

Comment s’y prennent-ils?

Les fraudeurs utilisent plusieurs moyens pour arriver à leurs fins. Une de leurs méthodes consiste à envoyer des e-mails qui ressemblent à des offres de plateformes de réservation populaires pour des billets d’avion et d’hébergements. Des vols gratuits sont proposés en échange du remplissage d’une enquête et du partage du lien avec d’autres. Après 3 questions, les personnes interrogées devaient fournir leur numéro de téléphone. Il est ensuite utilisé pour abonner les victimes à des services mobiles payants.

Prudence pour les utilisateurs de la plateforme AirBNB

Ils reproduisent un faux site qui ressemble parfaitement à la plateforme originale AirBNB. Le site propose des hébergements bon marché dans les centres-villes avec des scores d’appréciation élevés. Une fois la réservation et le paiement effectués, l’offre et l’argent disparaissaient.

Comment se protéger face à ces attaques?

Selon Jort Van der Wiel, expert en sécurité chez Kaspersky, "Les sites Web et les offres frauduleux affichent une allure de plus en plus professionnelle. Dans le même temps, les consommateurs réservent plus que jamais via leur téléphone mobile, ce qui rend encore plus difficile l’identification de fausses offres. Je conseille dès lors aux consommateurs de toujours porter un regard critique sur la légitimité des plateformes de voyages. Une solution de sécurité équipée d’un bon filtre antispam et anti-phising peut également éviter bien des désagréments”.

Archives: Journal télévisé 12/12/2016

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK