Vous envisagez de passer à la cigarette électronique? Voici quelques conseils

Ne vous précipitez pas dans le premier magasin du coin pour acheter votre cigarette électronique. Comme toujours, un minimum de renseignements et de réflexion restent toujours utiles.
Ne vous précipitez pas dans le premier magasin du coin pour acheter votre cigarette électronique. Comme toujours, un minimum de renseignements et de réflexion restent toujours utiles. - © JOE KLAMAR - AFP

Fin octobre, le Conseil supérieur de la santé a statué et considère que la cigarette électronique est moins toxique que la tabac et peut servir d’outil aux fumeurs désireux d’arrêter de fumer. Son rapport se veut prudent par manque de recul par rapport à des effets à long terme mais les tabacologues vont pouvoir utiliser cet outil.

Alors décidé ? Vous voulez arrêter de fumer et commencer à vapoter ?

Ne vous précipitez pas dans le premier magasin du coin pour acheter votre cigarette électronique. Comme toujours, un minimum de renseignements et de réflexion restent toujours utiles.

Voici un petit guide à consulter avant de vous lancer.

Apprendre son fonctionnement

C’est le minimum. Les cigarettes fonctionnent toutes selon un même principe général : un atomiseur qui contient un filament métallique chauffe et transforme le liquide en contact avec le filament en vapeur à une température d'à peu près 50°C. "La vapeur est envoyée directement dans la cheminée de l'atomiseur, qui se finit par un "drip tip", soit la partie que l'on met en bouche", explique Laurent De Maere, vendeur d'e-cigarettes à Namur.

Votre consommation va influencer l’autonomie de batterie que vous choisirez. Gros fumeur = grosse autonomie. Mieux vaut aussi essayer d’avoir une batterie garantie.

Qu’allez-vous inhaler?

Propylène glycol (PG), plus rarement glycérol (VG - d'origine végétale) sont les deux substances principales,  utilisées dans des proportions diverses en fonction du type de fumée voulue, plus épaisse notamment pour le propylène glycol: "Il existe des liquides 100% VG. Par contre, les 100% PG n'existent pas. On trouvera donc soit des liquides mélangeants les deux, soit des 100% VG", explique Laurent De Maere. Tous deux sont réputés peu toxiques chez l’homme.

Eau et alcool viennent fluidifier les mélanges et favorisent la contraction du pharynx lors du passage de la vapeur, une sensation recherchée par les fumeurs. Des arômes alimentaires et enfin la nicotine, liquide et sous forme pure, obtenue par extraction sur des feuilles de tabac, viennent compléter le mélange.

Pour choisir un bon taux de nicotine, il faut au préalable savoir que la nicotine absorbée dans le sang est bien plus faible que lorsqu’elle vient d’une cigarette. Généralement, il est conseillé de suivre son ressenti même si des calculateurs en ligne existent.

Quel prix ?

Le panel de prix est réellement très large. Rien ne sert de se ruiner et d’investir dans la Rolls-Royce de l’e-cigarette mais les prix les plus bas peuvent finir par vous coûter plus cher, question de fiabilité. Un investissement autour de 60 euros au départ semble être un bon compromis. N’hésitez pas à demander à des vendeurs spécialisés.

N’oubliez pas d’entretenir votre matériel aussi. Nettoyer régulièrement votre atomiseur avec de l’eau chaude et déminéralisée (pour le calcaire) peut prolonger sa vie. Pensez à le remplacer ainsi que la batterie si la fumée ne vous convient plus.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK