Vous avez opté pour les plages de la côte belge ? Voici les règles…

En ce premier jour de vacances, vous avez peut-être prévu de partir en vacances à la côte belge. Mais cet été, pas question de faire n’importe quoi. Déconfinement oblige, il faudra respecter certaines règles. Mais elles sont diverses et variées. Petit tour d’horizon…

La Panne, Coxyde et Middelkerke

Là-bas, vous pourrez poser votre serviette où vous voulez sur la plage avec votre bulle. Il n’y a pas de directives particulières pour ces trois communes de la côte belge. L’utilisation des toiles de plages, de paravents n’est pas obligatoire.

Pas si simple partout…

A Ostende, avant de pouvoir vous installer sur une plage, vous devrez vous enregistrer sur le site de la côte belge (lelittoral.be). Et cela vaut aussi pour les résidents. Ce système ne sera pas utilisé tous les jours mais seulement ceux de forte affluence sur les trois plages les plus fréquentées. Comment sait-on que c’est un jour d’affluence ? Ce sera annoncé trois jours à l’avance. Il faut s’attendre à ce que ce soit principalement les week-ends entre le 15 juillet et le 15 août. A Nieuport, vous ne devrez pas réserver votre place mais, par contre, elle vous sera attribuée à votre arrivée. Vous aurez droit à 8m² par personne. Un espace défini comme à Blankenberg où il sera un peu plus petit : 6m² par personne.

Au Coq, à Bredene et à Zeebrugge, l’utilisation de toiles de plage, de paravents est obligatoire aux cabines.

A Knokke, vous ne devez pas réserver votre place non plus mais, si vous le souhaitez, vous pourrez vous installer dans une cabriocabine (un espace délimité pouvant accueillir une bulle de 8 personnes) ou ailleurs sur la plage. C’est donc premier arrivé, premier servi.

Du monde attendu ?

La côte belge se prépare en tout cas à ce scénario. Des coachs de plage ont été engagés. Ils seront présents partout et circuleront sur les plages pour veiller que tout se déroule bien. Ils seront un soutien à la police locale. Des caméras qui permettront de surveiller l’affluence ont également été installées le long du littoral.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK