Vivre à côté d'un aéroport est nocif pour la santé

Vivre à côté d'un aéroport serait nocif pour notre santé. Sauf que ce n'est pas l'aéroport en soit qui pose problème. C'est le bruit. Celui des camions en bordure d'autoroute pose tout autant problème. Mais quel genre de problèmes ?

Guy Berkenbaum Cardiologue et chef de clinique à Erasme : "L'excès de bruit induit des hormones de stress : des catécholamines... terme un peu technique. Disons que ce sont des amines sécrétées par les surrénales qui augmentent l'activité cardiaque, le rythme cardiaque et la tension artérielle. Et quand on dort aussi.

D'autres études ont déjà démontré le lien entre bruit, stress et problèmes de santé. Mais l'étude qui vient de sortir dans le journal du médecin, version britannique, se veut plus précise, plus ajustée. Car quand une population de 3 millions d'habitants est étudiée, d'autres facteurs que le bruit interviennent dans l'état de santé des sondés : des facteurs comme le sexe ou encore des facteurs économiques. 

Pour Guy Berkenbaum, "les gens qui habitent près des aéroports ont souvent un niveau économique plus bas, une vie moins saine. Ils mangent moins bien. Ce sont plus souvent des fumeurs. Et donc [l'étude] essaie de corriger ces facteurs-là". 

La conclusion cette étude anglaise est donc plus ancrée dans la réalité et elle valide le lien entre bruit et problème cardio-vasculaire. De quoi intéresser les pouvoirs publics en cas de rallongement de piste... par exemple.

J. Buron

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK