Visa ou pas, pour rentrer aux Etats-Unis, il faudra payer

RTBF
RTBF - © RTBF

A partir du 8 septembre, les ressortissants de pays exemptés de visas dans le cadre de l'autorisation de voyage (ESTA) devront s'acquitter d'une taxe de 14 dollars pour rentrer aux Etats-Unis. L'Union européenne proteste.

Le programme ESTA (Electronic System Travel Authorization) a été mis en place il y a deux ans par les Etats-Unis : cette autorisation de voyage disponible en ligne concerne les ressortissants de pays exempté de visa, dont la Belgique et la plupart des pays de l'Union (sauf certains nouveaux Etats-membres comme la Pologne).

L'annonce d'une taxe de 14 dollars - dont 10 dollars pour alimenter un fond destiné à la promotion du tourisme aux Etats-Unis et 4 dollars de frais d'administration -

a fait bondir la Commission européenne qui avait mis en garde les Etats-Unis il y a deux ans contre la réintroduction déguisée d'un visa.

Cecilia Malmström, commissaire européenne chargée de la Sécurité, a déclaré qu'elle regrettait l'instauration de cette taxe et que cela représentait une charge supplémentaire pour les citoyens européens se rendant aux Etats-Unis : "J'ai déjà répété mes préoccupations concernant l'instauration de cette taxe et je demeure convaincue que cette obligation imposée dans le cadre de l'ESTA aux seuls voyageurs exemptés de visas est incompatible avec l'engagement pris par les Etats Unis de faciliter la mobilité transatlantique»".
La commission suivra le dossier et déterminera si cette taxe ne serait pas un visa déguisé.

JFH

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK