Virus de Schmallenberg: plus de 400 exploitations belges touchées

Le virus de Schmallenberg a été repéré dans 412 exploitations belges, ressort-il lundi des dernières données de l'AFSCA
Le virus de Schmallenberg a été repéré dans 412 exploitations belges, ressort-il lundi des dernières données de l'AFSCA - © PHILIPPE HUGUEN - AFP

Le virus de Schmallenberg a été repéré dans 412 exploitations belges, ressort-il lundi des dernières données de l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca). Le virus concerne 243 exploitations bovines, 167 ovines et 2 caprines. Il y a deux semaines, 312 exploitations avaient été touchées.

L'augmentation du nombre de contaminations a surtout été observée dans les exploitations bovines. Il y a deux semaines, 145 exploitations de ce type étaient concernées. Cette hausse est liée à la période de vêlage qui est en cours actuellement, explique l'Afsca.

Le virus de Schmallenberg est apparu en novembre 2011 en Allemagne, au sein d'exploitations de bovidés et de moutons, et pour la première fois en Belgique le 22 décembre dernier. Il a entre-temps été détecté dans plusieurs pays européens.

Chez les moutons, la contamination des mères porteuses entraîne une augmentation du nombre de décès et de malformations à la naissance. Chez les bovins, le virus provoque notamment de la fièvre et des pertes d'appétit, mais les symptômes disparaissent généralement après quelques jours.

Aucun vaccin ni remède n'existe actuellement. Le virus ne représente pas de danger pour l'être humain.

 

Belga

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK