Victime d'une chute, un skieur survit deux nuits en montagne

Le médecin qui l’a découvert s’est dit étonné de son état de santé jugé "plutôt bon" compte tenu de ce que le skieur venait de vivre.
2 images
Le médecin qui l’a découvert s’est dit étonné de son état de santé jugé "plutôt bon" compte tenu de ce que le skieur venait de vivre. - © Tous droits réservés

Un skieur a survécu deux jours et deux nuit après avoir chuté dans un ravin dans les montagnes suisses du Diableret. Ancien scout, l’étudiant de 19 ans a organisé sa survie en s’interdisant de dormir.

Désormais bien au chaud à l’hôpital, Mark Doose, étudiant en biotechnologie à Lausanne, skiait à Isenau dans la région des Diableret (canton de Vaud) lorsqu'il fut pris dans une tempête de neige. Le jeune skieur a alors involontairement quitté la piste. Utilisant une technique qui, dit –il, fonctionne bien aux Etats-Unis, il a tenté de retrouver son chemin en suivant des pylônes. C’est alors qu’il a fait une chute de 35 mètres dans un ravin terminé par une rivière. Cette chute a eu raison de son téléphone mobile. Pour retrouver son chemin, il a traversé trois fois la rivière qui le submergeait parfois jusqu’au cou.

Pour survivre, il a alors décidé de bouger sans cesse, ne s’autorisant que deux heures de sommeil le dernier jour, sous le soleil. Il a aussi confectionné un igloo. Enfin, les cris qu’il a poussés durant 5 heures ont permis d’alerter la police qui a envoyé un hélicoptère de secours. L’étudiant a ensuite été conduit à l’hôpital de Berne où il a été soigné pour hypothermie. Le médecin qui l’a découvert s’est dit étonné de son état de santé jugé " plutôt bon " compte tenu de ce que le skieur venait de vivre. Mark Doose compte reprendre le cours lundi. Une histoire de montagne qui finit bien.

J-Cl V.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK