Veviba: les journalistes kosovars à l'origine de l'enquête menacés de mort

L'origine de l'affaire Veviba commence au Kosovo. C'est dans ce pays que de la viande belge vieille de 12 ans est saisie et détruite en septembre 2016 par l'autorité locale de la chaîne alimentaire. Sur place des journalistes remontent la filière et découvrent le nom d'une société qui a importé de la viande de Veviba : la société Euro-IDA.

Samedi dernier, la RTBF révélait les origines du scandale Veviba, au Kosovo et la vente par un autre abattoir belge de viande périmée à ce grossiste kosovar. Aujourd'hui le patron de cette entreprise a menacé de mort les journalistes du site d'information Insajderi à l'origine de cette information.

Malgré des locaux vides, des portes cadenassées et un numéro de contact hors service, le responsable de la société Euro-IDA est injoignable. Mais c’est quand même ce dernier qui a menacé les journalistes du site internet qui a diffusé ces images.

Menaces de mort par téléphone

Ce mardi par téléphone il a proféré des menaces de mort par téléphone à l’encontre des membres de la rédaction d’Insajderi : "Je vais vous mettre en morceau avec une hache, je vais vous massacrer. Retenez ce que je dis… je vais prendre la kalachnikov et je vais vous tous vous buter."  

Ces menaces ont provoqué une réaction solidaire des journalistes kosovars qui demandent à la justice d'agir. L’association des journalistes du Kosovo condamne les menaces de mort envers l'équipe de journalistes du site d'information Insajderi.

L'association demande à la police du Kosovo et à la justice d'enquêter et de prendre ces menaces au sérieux. L'association rappelle que les journalistes de ce site d'information ont déjà fait l'objet de menaces dans le cadre d'autres affaires dans le passé.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK