Vers la fin de la vaccination avec AstraZeneca en Belgique ?

Plus long délai entre les doses, retards et incertitudes sur les livraisons, limite d’âge pour l’administrer… le vaccin développé par l’Université d’Oxford et la firme AstraZeneca n’a plus vraiment les faveurs de la campagne de vaccination belge.

D’ici deux semaines, il n’y aura plus d’invitation pour une première injection de ce vaccin et les stocks seront dédiés aux deuxièmes doses, avant d’être réservés au programme Covax, a indiqué ce samedi Sabine Stordeur pour la Taskforce vaccination.

Si "les déceptions s’accumulent" pour les livraisons de Janssen (Johnson & Johson) et AstraZeneca, celles de Pfizer/BioNTech et Moderna sont stables.

Quid pour Johnson et Johnson ?

Les retards de Johnson et Johnson pourraient éventuellement provoquer un retard de deux semaines sur la campagne vaccinale en été, voire quatre à cinq si la limite d’âge (de 41 ans et plus) est maintenue après l’analyse risques/bénéfices en cours. La moitié des adultes auront reçu au moins une dose de vaccin la semaine prochaine et le cap des 80% des personnes "avec comorbidités" vaccinées devrait également être franchi dans les jours qui viennent.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK