Vers la disparition des coffres-forts en Belgique?

Vers la disparition des coffres forts en Belgique?
Vers la disparition des coffres forts en Belgique? - © Jonas Hamers - BELGAIMAGE

Les étrennes de fin d'années, peut-être irez-vous les déposer à la banque dans un coffre-fort. Mais vous serez peu nombreux. En 2014, leur location a fortement diminué: 20 000 personnes ont ainsi renoncé à la location d’un coffre dans une agence bancaire. Ce constat est posé par le quotidien De tijd qui a sondé les quatre grandes banques actives en Belgique. Pour les responsables d'agence ce n'est pas réellement une surprise: la tendance à la baisse s’inscrit sur le long terme.

Chez BNP Paribas Fortis, KBC, ING et chez BelfiusPlus, plus de la moitié des coffres sont vides:"c’est la conséquence essentiellement de la loi de 2005 sur la suppression des titres porteurs. Cette dématérialisation a entraîné une désaffection du public pour l’allocation de coffre dans les agences bancaires", explique Christian Decaux, support au réseau d’agence Belfius.

Et le secteur bancaire ne s’attend pas à un regain d’intérêt pour les coffres, l’offre est donc peu à peu réduite "sur les cinq dernières années ont a réduit le nombre de coffre alloués à la clientèle de l’ordre de 60 000 coffres, mais il subsiste des clients qui sont désireux de conserver de manière sécurisée des documents officiels, des œuvres d’art, des bijoux. Certains clients procèdent même à l’allocation d’un coffre au moment de partir en vacances", précise Christian Decaux.

A noter néanmoins que dans les grandes banques belges, plus de 620 000 coffres continuent d’être loués.

Sébastien Georis

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK