Vernis à ongles, granola, tatouages... : à éviter, selon le Conseil supérieur de la santé

Granola, vernis à ongles, tatouage, viande au barbecue
Granola, vernis à ongles, tatouage, viande au barbecue - © Montage de photos Belgaimage

Dans un rapport récent, le Conseil supérieur de la santé publie une série de recommandations au sujet de ce qu'il qualifie « maladies de civilisation »: le cancer, le diabète, l'obésité, les maladies cardio-vasculaires, les problèmes de fertilité, les troubles du neuro-développement et de la cognition et les maladies qui affectent le système immunitaire. Le but est de fournir des conseils au public et aux autorités afin d'améliorer la prévention de ces «maladies de civilisation ».

Alcool, tabac, GSM

Dans cette liste (repérée par Gazet Van Antwerpen), on trouve des recommandations déjà connues : limiter la consommation d'alcool, de tabac ou l'utilisation du GSM. Il est aussi conseillé de ne pas aller régulièrement près de lignes à haute tension. Il faudrait éviter de laisser les enfants s'amuser avec des jouets en plastique ou en caoutchouc.

Cosmétiques

Il y a aussi des conseils qui concernent les soins corporels et les produits de beauté: l'usage des vernis à ongles, des shampoings colorants, des produits cosmétiques ou des parfums devrait être limité. Les tatouages sont déconseillés.

Nourriture

Sans surprise, le Conseil supérieur de la santé recommande d'éviter la viande carbonisée sur le barbecue. Le pain grillé à trop haute température est déconseillé, de même que le granola. Lorsqu'on chauffe un plat au micro-onde, il faut éviter de le faire dans une boîte en plastique. Les poêles antiadhésives sont déconseillées. Il faut privilégier l'alimentation bio et l'eau en bouteille de verre, selon le rapport.

Insecticides et désodorisants

Il faudrait limiter l'usage d'insecticides et de désodorisants à l'intérieur. Les femmes enceintes ne devraient pas être en contact avec des peintures ou des solvants. Nettoyez les vêtements neufs avant de les porter.

Enfin, les sportifs devraient s'abstenir de pratiquer une activité physique à moins de 200 mètres de la circulation routière.

Consulter le rapport du Conseil supérieur de la santé (en anglais)

Industrie chimique : un parfum de « Dieselgate » ?

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK