Ver de farine et mouche soldat noire: délices industriels pour animaux

Des larves de mouches soldats noires nourries avec des déchets végétaux, le 14 juin 2017 chez NextAlim, à Poitiers
2 images
Des larves de mouches soldats noires nourries avec des déchets végétaux, le 14 juin 2017 chez NextAlim, à Poitiers - © GUILLAUME SOUVANT

La mouche soldat noire et le Tenebrio molitor: ces deux espèces ont pour l'heure la préférence des entrepreneurs qui font le pari de la production industrielle de farines d'insectes pour la nutrition animale. Deux types d'insectes particulièrement riches en protéines et qui connaissent un cycle de reproduction rapide.

Mouche soldat noire (Hermetia illucens)

Originaire d'Amérique du Nord, la mouche soldat noire, qui ressemble à l'état adulte à une guêpe noire, s'est acclimatée sur tous les continents. Son nom vient de sa propension à se positionner dans le même sens quand elle se déplace en nombre.

La mouche soldat noire ne pique pas et n'est pas un vecteur de maladie. Adulte, elle ne vit que quelques jours, entièrement consacrés à la reproduction. Son cycle de vie est de 45 jours.

Les mouches soldats noires sont riches en protéines (55-60% de matière sèche) et en lipides (15-35% matière sèche).

Ver de farine (Tenebrio molitor)

Aussi appelé "Tenebrion meunier" en raison de son goût prononcé pour les farines de céréales, le Tenebrio molitor est un coléoptère répandu sur tous les continents où il est parfois consommé par l'homme. A l'état de larve, il est également appelé "ver de farine" et fréquemment utilisé comme appât pour la pêche ou pour nourrir oiseaux, poissons ou reptiles de compagnie.

Espèce nocturne et grégaire, le Tenebrio molitor est facile à élever. Son cycle de vie varie de deux à quatre mois dans des conditions optimales. Il est riche en protéines (55% en matière sèche), mais aussi en lipides et en chitine (tiré de sa carapace).

Comme la plupart des insectes, son taux de conversion est 7 à 8 fois plus élevé que pour les bovins: ainsi, avec 10 kg de céréales pour l'alimentation, 7 kg de vers de farine peuvent être produits, contre 1 kg de boeuf.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir