Vélos électriques: comment éviter les vols?

Vélos électriques : comment éviter les vols?
3 images
Vélos électriques : comment éviter les vols? - © SISKA GREMMELPREZ - BELGA

Ils s'imposent de plus en plus sur nos routes, surtout dans les grandes villes. Les vélos électriques ont un certain succès. En 2016, deux vélos sur cinq vendus étaient électriques. Cela représente à peu près 192 000 unités. Mais comme les deux roues traditionnels, les vélos électriques n'échappent pas aux vols (environ 35 000 chaque année dans notre pays selon les chiffres de la Police). Ils sont plus onéreux à l'achat, plus sophistiqués... et plus chers à la revente: une cible idéale pour les voleurs. Alors, comment s'en prémunir?

Antivol niveau 15 et assurance

François Rousseau dirige un magasin dédié aux deux roues à Ixelles : "Beaucoup de modèles proposent un antivol directement sur le vélo, donc déjà inclus dans le prix. Mais surtout je conseille d'enlever le display, le tableau de bord, lorsqu'on ne roule pas. Sans cela, le vélo ne peut pas fonctionner sur les batteries." Attention, car certains tableaux de bord sont revendus séparément. Pour ce gérant, il reste deux solutions : "Privilégiez les antivols mécaniques en forme de ''U'', niveau 15, à attacher à un poteau. Il faut un disqueuse pour les forcer! Ou alors, souscrivez à une assurance. Les principales compagnies d'assurance proposent une assurance vol, omnium et assistance technique sur routes pour 85€ quelle que soit la valeur du vélo. Bien sûr, s'il vaut 4000€ il y a une petite surprime mais cela reste toujours dans ce budget."

Un vélo à mettre sous son bureau, au travail?

La plupart des déplacements en vélos électriques se font vers le lieu de travail. C'est de cette constatation qu'est parti Philippe Lefrancq pour concevoir un vélo électrique pliable ultraléger. Il ne prend que très peu d'espace et se glisse sous un bureau. "Il a toutes les caractéristiques d'un vélo classique en termes de confort. Le cadre n'a pas de charnière, ce qui le rend ultra rigide et stable. Et à la fois, la roue arrière se replie avec beaucoup de facilité." Une vélo original qui a demandé beaucoup de recherches dans la conception et un casse-tête pour le poids: il ne pèse que 13kg. La batterie, en forme de gourde, pèse 1kg mais propose tout de même 50 à 70 kilomètres d'autonomie. Il se glisse partout, un bon moyen d'éviter les vols. Comptez tout de même 2100€ pour ce vélo fabriqué en Europe et monté dans l'atelier bruxellois.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK