Variant indien en Belgique : un autre étudiant de la KU Leuven infecté

Un étudiant de la KU Leuven a été infecté par le variant indien du coronavirus, rapporte le virologue Marc Van Ranst (KU Leuven). Il ne s'agit pas d'un membre du groupe de vingt étudiants en soins infirmiers dont on avait appris la semaine dernière qu'ils étaient contaminés par ce variant.

"L'étudiant dont il est maintenant question a emprunté à peu près le même trajet que ces autres étudiants, seulement cinq jours plus tard", explique Marc Van Ranst. "Il a également pris un vol depuis l'Inde en direction de Paris et est entré dans notre pays." L'étudiant s'est placé immédiatement en quarantaine.

On ne sait pas combien d'infections liées au variant indien ont déjà eu lieu en Belgique. "D'autres laboratoires recherchent désormais également ce variant. Il est très difficile de dire à quel point ce variant est répandu."

À Bruxelles, il avait déjà été établi fin mars qu'une personne était infectée par la variante indienne. Selon la VRT, cinq autres cas ont été enregistrés en province d'Anvers.

Marc Van Ranst plaide pour une interdiction d'entrée en provenance de l'Inde. "Il n'y a actuellement pas de vols directs entre la Belgique et l'Inde, mais quelqu'un qui se trouve en Inde depuis dix jours ne devrait pas pouvoir rentrer comme ça ici, sauf les citoyens belges ou les personnes de statut équivalent. Ils doivent être mis en quarantaine quatorze jours. Sinon c'est un emplâtre sur une jambe de bois."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK