Vaccination contre le coronavirus: c'est au tour du personnel soignant des hôpitaux d'être vacciné

Au tour du personnel soignant des hôpitaux de se faire vacciner en Belgique.
Au tour du personnel soignant des hôpitaux de se faire vacciner en Belgique. - © Justin Sullivan - Getty Images

Ce lundi 18 janvier commence la nouvelle phase de la stratégie de vaccination de la Belgique. Après les résidents des maisons de repos, c'est au tour du personnel soignant des hôpitaux. Et en priorité, celui qui est en contact avec des patients potentiellement porteurs du Covid-19. Mais c'est aussi au tour de l'entièreté du personnel des maisons de repos. Car si une partie de ces derniers ont été vaccinés en même temps que les résidents, c'est loin d'être la majorité. Mais ici, cela s'inscrit simplement dans la continuité de la première phase. 

Rappelons aussi que ces vaccinations continuent à être effectuées sur base volontaire. 

Ce qui change aussi à partir de ce lundi, c'est l'administration des premières doses du vaccin de la firme américaine, Moderna. Huit mille ont déjà été livrées la semaine dernière. Elles viennent s'ajouter à celles du groupe Pfizer. Treize mille le seront cette semaine, 31.000 la semaine du 1er février et 94.000 la semaine du 15 février. 


►►► Lire aussi : Moderna, la start-up au cœur de la stratégie de vaccination


A Bruxelles et en Wallonie, quatre "hôpitaux pilotes" ont été désignés pour l'administration de ces vaccins. L'hôpital d'Etterbeek-Ixelles, du groupe Iris sud, ouvre le bal. Les autres sont : le CHU Tivoli à La Louvière, la Clinique André Renard à Herstal, et le Centre Hospitalier Bois de l’Abbaye à Seraing.

Et comme pour le vaccin Pfizer, deux injections sont nécessaires à plusieurs semaines d'intervalle.

Notons que jusqu'ici, 96.402 Belges ont reçu la 1ère dose du vaccin depuis le 28 décembre dernier
 

Campagne de vaccination en Belgique, invité: Yves Coppieters (JT 17/01/2021)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK