Vaccination anti-coronavirus : j'ai plus de 65 ans et je n'ai pas encore été convoqué, normal ?

Vaccination anti-coronavirus : j'ai plus de 65 ans et je n'ai pas encore été convoqué. Normal ?
Vaccination anti-coronavirus : j'ai plus de 65 ans et je n'ai pas encore été convoqué. Normal ? - © HATIM KAGHAT - BELGA

"Je ne comprends pas ! J’ai 74 ans et ma femme qui a un an et demi de moins que moi a déjà reçu sa convocation pour se faire vacciner ! Et moi, rien ! Je suis heureux pour elle mais ce n’est pas normal !"

Freddy n’est pas content et comme lui beaucoup de personnes qui ont plus de 70 ans s’étonnent d’entendre qu’on commence à vacciner des personnes plus jeunes (avec comorbidités). Ils ont le sentiment qu’on les oublie ! Ce à quoi la Task force vaccination répond : un peu de patience ! Les convocations devraient arriver dans les jours qui viennent.

Par date de naissance

Il faut savoir que la Flandre a choisi de vacciner en priorité les plus de 85 ans, Bruxelles, les plus de 75 ans et la Wallonie, les plus de 65 ans. Et cela en fonction de l’état de santé général des différentes populations.


►►► Doses, âges, régions, livraisons… Où en est la vaccination contre le coronavirus en Belgique ? (graphiques mis à jour quotidiennement)


La vaccination dans les maisons de repos est terminée. Celle des personnes porteuses d’un handicap et celle du personnel des soins de santé s’achèvent. Et depuis le 15 mars, en Wallonie, ce sont donc les 65 ans et plus qui vont être progressivement convoqués. Cette tranche d’âge est considérée comme celle qui présente plus de risques de contracter le virus que les autres. Et pour l’ordre des convocations, on avance par date de naissance, en commençant par 1930, et par ordre alphabétique. Ce qui explique qu’au sein d’un même ménage, l’un peut être convoqué avant l’autre. Ces convocations sont systématiquement doublée : l'une par courrier papier, l'autre par courrier électronique, mail ou sms. Chaque jour, les listes de convocations font l'objet d'une "réconciliation".

Il s'agit de vérifier si l'adresse mail ou le numéro de gsm sont toujours valables. Et en cas de faille, la correction demande un certain délai. Par ailleurs, dans certaines régions, il peut y avoir des tranches d'âge plus présentes que d'autres, ce qui peut faire varier la vitesse de convocation. Mais précise-t-on du côté de la plate-forme Covid 19, il faut être patient, c’est seulement une affaire de quelques jours.

Par tranche d’âge

Au niveau national, selon la Task Force vaccination, 73% des 85 ans et plus auraient reçu au moins une dose de vaccin (245.000 personnes). Pour la tranche d’âge des 75 à 84 ans : c’est 31% (217.000 personnes). Et pour les 65 et plus, on est à 13%, (160.000 personnes), toujours selon la Task force. 

En Wallonie, on a ralenti le nombre de vaccination la semaine dernière en prévision des vacances de Pâques durant lesquelles plus de personnes seraient disponibles pour répondre aux convocations. 40 centres y sont opérationnels et sont capables d’accueillir 200.000 personnes par semaine. Ce qui est beaucoup plus que le nombre de vaccins disponibles. Mais la montée en puissance des livraisons de vaccin va permettre d‘accélérer les convocations.

Sur le même sujet...

JT du 02/04/2021

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK