Vaccin : le laboratoire allemand CureVac va mener de premiers essais cliniques

Selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), il y a maintenant 11 potentiels vaccins contre le nouveau coronavirus testés sur des êtres humains dans le monde.
Selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), il y a maintenant 11 potentiels vaccins contre le nouveau coronavirus testés sur des êtres humains dans le monde. - © KOEN VAN WEEL - AFP

Le laboratoire allemand CureVac va procéder à des essais cliniques d'un vaccin contre le nouveau coronavirus, a annoncé ce mercredi l'autorité fédérale compétente qui lui a délivré le feu vert, alors que le monde est engagé dans une course au vaccin.

Il s'agit "d'une étape importante sur la voie de l'autorisation d'un vaccin sûr et efficace contre le Covid-19 pour la population en Allemagne et au delà", s'est félicité cette autorité, l'Institut Paul-Ehrlich, dans un communiqué.

11 vaccins testés sur les humains dans le monde

Selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), il y a maintenant 11 potentiels vaccins contre le nouveau coronavirus testés sur des êtres humains dans le monde.

Fin avril, un premier laboratoire allemand, la société BioNTech de Mayence, en lien avec le laboratoire américain Pfizer, avait obtenu le feu vert de l'autorité de régulation pour lancer de premiers essais cliniques.

Ceux de CureVac seront menés dans le cadre d'une étude liminaire avec 168 volontaires en bonne santé, parmi lesquels 144 vont être vaccinés au cours du mois pour examiner s'ils supportent bien les doses inoculées, précise l'Institut Paul-Ehrlich.


►►► Lire aussi : coronavirus : le point sur la course effrénée pour un vaccin


Il s'attend aussi à ce que d'autres laboratoires mènent des essais cliniques "dans les prochains mois".

Ce lundi le gouvernement allemand avait annoncé que l'Etat allait devenir actionnaire de CureVac, bien placé dans la course vers un vaccin contre le coronavirus, pour éviter son rachat par un investisseur étranger et notamment américain.

La banque publique allemande de développement KfW, bras financier de l'Etat, va investir 300 millions d'euros pour acquérir une participation de 23% dans la firme de biotechnologies.

L'Allemagne, la France, l'Italie et les Pays-Bas ont par ailleurs signé un accord avec le groupe pharmaceutique AstraZeneca pour garantir la fourniture à l'UE de 300 millions de doses d'un éventuel vaccin contre le coronavirus, avait annoncé ce samedi le gouvernement allemand.

Un vaccin en test dans peu de temps en Belgique (JT du 11 juin)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK