Coronavirus : il y aurait plus de risque d’avoir une thrombose avec le Covid-19 qu’avec un vaccin, selon une étude d'Oxford

Selon une étude de l’université d’Oxford, le coronavirus serait particulièrement susceptible de provoquer des thromboses du cerveau. Les chercheurs publient ce jeudi les résultats d’une étude effectuée sur 500.000 patients covid. Il en résulte que le risque de développer une thrombose veineuse cérébrale (TVC) après avoir eu le Covid-19 est cent fois plus fort que la normale, et plus fort qu’après une grippe ou une vaccination.

Pour le professeur Paul Harrison, directeur du groupe de neurobiologie translationnelle de l’université d’Oxford, il fallait répondre à la question : "est-ce qu’il y a un risque de TVC après une infection au Covid-19 ?". Une question importante, alors qu’à l’inverse, beaucoup de pays s’inquiètent des liens entre thromboses et vaccin, notamment autour du vaccin à adénovirus développé par AstraZeneca et… cette même université d’Oxford. Un vaccin réservé depuis aux seniors dans beaucoup de pays, et définitivement écarté par le Danemark.

Selon l’étude, 39 patients pour un million ont développé une thrombose du cerveau suite au Covid-19, contre 4 pour un million après avoir reçu un vaccin à ARN messager, comme Pfizer ou Moderna. Pour le vaccin AstraZeneca, il s’agit de 5 cas sur un million. "Il est important de noter que ces données doivent être interprétées avec prudence, a toutefois précisé le docteur Maxime Taquet, du groupe de neurobiologie translationnelle. Cependant, il y a un lien clair entre la TVC et le Covid-19, tout comme il y en a un avec la thrombose veineuse portale [un problème de caillots sanguins dans le foie, ndlr], et il faut en prendre note."


►►► À lire aussi : Coronavirus en Belgique : ce qu’il faut savoir sur la limitation de l’administration du vaccin AstraZeneca


Des résultats approfondis devraient suivre, afin notamment de vérifier si les mécanismes qui conduisent à une thrombose du cerveau sont les mêmes après une infection au Covid-19 et après un vaccin.

Risque de thrombose: le vaccin Astrazeneca sera administré uniquement aux 56 ans et plus (JT 07/04/2021)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK