Vacances: vous serez de plus en plus nombreux à partir

Europe Assistance a sondé plusieurs milliers d'Européens sur leurs intentions en matière de vacances. Les Belges se sont prononcés. Ils seront plus nombreux à partir. En revanche, ils partiront moins longtemps et y consacreront moins d'argent. La France reste la destination numéro un, suivi par l'Espagne et l'Italie. Mais la Belgique prend du galon en la matière. La priorité des vacanciers belges reste le repos. Nouveauté, les évaluation en ligne sont de plus influentes dans le choix du séjour.

De plus en plus nombreux...

60% des Belges déclarent qu’ils partiront en voyage cet été, soit une augmentation de treize points par rapport à 2016. Cela contraste avec la baisse de dix points l'année passée, une baisse à mettre sur le compte des attentats. La hausse touche à la fois les vacanciers qui n’envisagent qu’un séjour unique (37 %, +6 points) et ceux qui partiront plusieurs fois en vacances (23 %, +7 points).

Mais moins longtemps...

La hausse du nombre de vacanciers influence fortement la durée des séjours: les séjours courts de maximum une semaine connaissent une hausse sensible parmi les Belges (45 %, +19 points), tandis que ceux de deux semaines redescendent à 35 % (-13 points) et ceux de trois semaines ou plus à 20 % (-8 points). Les vacances longues de minimum 3 semaines chute de dix points avec 22 % d'intentions.

La France, numéro un

L'Hexagone reste la principale destination étrangère pour nos compatriotes (32%), suivie par l’Espagne (19%) et l’Italie (12%). 77% des Belges passent leurs vacances en Europe (-11 points par rapport à 2016). La France reste la destination la plus appréciée des Belges (32%, +5 points par rapport à 2016). L’Espagne gagne en popularité (19%, +2 points par rapport à 2016), de même que l’Italie (12%, +1 point). 16% des Belges (soit +7 points par rapport à 2016) choisissent leur propre pays comme destination de vacances. A noter que La moitié des Belges (56%) ont l'intention de partir en vacances en voiture ou en avion (46%). Le train reste minoritaire avec 11% d'intention.

Le budget en baisse

Le budget "vacances" moyen des Belges pour cet été (budget familial moyen) diminue de 10% et se chiffre à 2179 €. Un Belge sur quatre assure qu'il ne touchera pas à son budget vacances. L’an dernier, le budget des ménages belges a augmenté de 9% pour atteindre 2412 €/ménage. Cependant, cette année, on constate à nouveau une baisse qui fait retomber le budget à 2179 €/ménage, soit 233 € euros de moins (-10%) que l’an dernier. La hausse du nombre de personnes qui partiront en vacances et celle des séjours courts, expliquent sans aucun doute cette baisse.

Avec un budget vacances moyen de 2179 €/ménage, la Belgique se classe 4e parmi les pays européens sondés. La baisse du budget touche tant les Néerlandophones (2030 €, - 410 €) que les Francophones (2328 €, - 56 €)

Repos en priorité...

51% des Belges aspirent principalement au repos durant leurs vacances d’été. Les vacances passées en famille et/ou avec des amis restent la formule préférée de 45% des Belges. De plus, 38% d’entre eux souhaitent découvrir de nouvelles cultures en vacances.

Pour la plupart des Belges (56%, +2 points), un séjour à la mer reste la combinaison idéale de vacances. Nos compatriotes aiment diversifier leurs types de destinations et optent aussi régulièrement pour un voyage itinérant (29%, +5 points) ou pour des vacances à la campagne (25%, +5 points), un séjour en ville (19%, -1 point) ou des vacances à la montagne (17%, -8 points).

Nouvelles pratiques en matière de voyage et de logement

Depuis quelques années, on voit émerger de nouvelles tendances en matière de voyage et de logement. Ainsi, 30% des Belges optent pour un logement chez l’habitant (en passant ou non par une plateforme de location), 24% pour le camping primitif (dans une tente, sans infrastructure spécifique), et 17% pour des voyages autour du monde.

Le vacancier belge scrute le web

Les évaluations en ligne deviennent un critère de choix important pour le choix du logement, du moyen de transport ou des attractions. 68% des Belges disent laisser une évaluation en ligne après avoir occupé un logement (hôtel, appartement en location...), testé un restaurant, une attraction ou un moyen de transport (avion, voiture de location). Les Belges sont devancés en la matière par les Brésiliens (81%), les Américains (76%), les Suisses (75%), les Italiens (73%), les Espagnols (71%) et les Britanniques (70%).
Ces évaluations constituent le 3e facteur de choix des Belges quand ils veulent réserver un logement (27%), derrière le rapport qualité/prix (75%) et l’emplacement (51%).

Les critères: budget, sécurité et climat

Le budget (55%), les risques pour la sécurité tels que les attentats (48%) et le climat (44%) constituent, pour la majorité des Européens, les trois critères essentiels du choix de leur destination de vacances. New York (22%), Rome (17%) et Barcelone (12%) sont les villes que les Belges veulent "absolument voir une fois dans leur vie".

Déconnexion totale ou presque...

18% des Belges continuent à consulter leurs e-mails professionnels pendant leurs vacances, 9% y répondent et 3% continuent à travailler, ne fût-ce que de temps en temps. Au total donc, 30% des Belges gardent une connexion professionnelle pendant leurs vacances, plus que les autres pays européens (26% en moyenne). 48% prétendent se déconnecter complètement de leur travail pendant les vacances.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK