Vacances hors de Belgique : les listes de pays par code couleur du SPF Affaires étrangères ne sont pas encore actualisées

Un Comité de concertation s'est penché ce mercredi sur les mesures à prendre concernant les Belges qui rentrent de vacances à l'étranger. Le SPF Affaires étrangères doit définir des listes de pays selon trois couleurs :

  • vert lorsque les voyages sont possible
  • orange lorsque les voyages sont possibles sous réserve de quarantaine, un test ou d'autres conditions
  • rouge lorsque les voyages ne sont pas possibles pour le moment.

Mais ces listes de pays ne sont pas à jour. Il est vain de les consulter actuellement. Il faudra attendre 24 à 36 heures avant qu'elles soient mises à jour, met en garde le Dr Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral de la lutte contre le Covid-19, interrogé dans le journal télévisé de 19h30 : "Ne regardez pas le signal tricolore au carrefour 'vacances' du ministère des Affaires étrangères. Il donne encore des renseignements par rapport à l'ancienne signification des couleurs, qui ont totalement changé". 


►►► À lire aussi : Toutes les infos sur le coronavirus


Il admet que les autorités ont plus rapidement édicté des règles concernant les départs des Belges en vacances, que des instructions concernant les retours. Mais, dit-il, "si on regarde ce qui se passe sur les sites des ministères des Affaires étrangères dans d'autres pays d'Europe, on constate que peu de pays ont pris des mesures concernant le retour au pays. Si on part, on sait si on peut ou on ne peut pas partir. Mais la plupart des pays ont ignoré le fait que quand on part en vacances, d'habitude on revient".

La possibilité d'émergence de nouveaux foyers de l'épidémie existe. Il ne faut pas courir le risque que des vacanciers revenant de telles zones rentrent en Belgique sans prendre aucune précaution, poursuit-il : "Si le système qui a été imaginé aujourd'hui est bien finalisé, on devrait avoir avant le week-end un signal convenable. Et on devrait avoir à l'aéroport de Zaventem des feuillets d'informations, ce qui manquait clairement il y a quelques jours".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK