Vacances en France: quels sont les différents radars? Et combien coûtent les amendes?

Un panneau annonçant un contrôle de vitesse
21 images
Un panneau annonçant un contrôle de vitesse - © PHILIPPE HUGUEN - AFP

Peut-être vous rendrez-vous en voiture en France cet été pour vos vacances. Vous savez sans doute que dès le 1er juillet la vitesse maximum autorisée sur les routes secondaires passe de 90 km/h à 80 km/h.

Depuis quelques années les autorités françaises mettent les moyens pour contrôler la vitesse des automobilistes, motards et conducteurs de poids lourds. Et les plaques belges ne sont pas à l'abri des poursuites, même après le retour au pays: l'Agence nationale du traitement automatisé des infractions, installée à Rennes, a accès aux fichiers belges de la DIV.

Les limitations de vitesse sur les routes françaises:

  Conditions normales Pluie
Autoroutes 130 km/h 110 km/h
Routes à 2x2 bandes 110 km/h 100 km/h
Routes secondaires 80 km/h 80 km/h
Agglomérations 50 km/h 50 km/h

Combien coûtent les amendes?

"L'auteur d'une infraction au code de la route peut être amené à payer immédiatement une amende forfaitaire", peut-on lire sur le site officiel de l'administration française. Selon la même source, le montant de cette amende peut aller de 90 à 375 euros. Soyez prudents. Rien que pendant l'été 2017, plus de 210.000 belges ont été flashés sur les routes de France

Quels sont les différents types de radar utilisés en France?

1 Radar fixe

Il y en a plus de 2000 sur tout le territoire français. Ce type de radar calcule la vitesse des véhicules, par l'avant ou par l'arrière, dans un sens ou dans les deux.

2 Radar de vitesse embarqué

Utilisé soit dans une voiture (banalisée) garée au bord de la route, soit débarqué du véhicule. Sa présence n'est pas signalée. Plus de 500 de ces radars sont disponibles pour les contrôles. 

3 Radar discriminant

Il permet d’identifier avec certitude le véhicule en infraction dans le cas où plusieurs apparaissent sur un cliché. Il est équipé de 3 modules permettant respectivement la mesure de la vitesse, la distinction véhicule léger/poids lourds et l’identification de la voie. Plus de 400 radars de ce types sont déployés et ils sont signalés par des panneaux. 

4 Radar vitesse moyenne

Ce modèle est aussi appelé "radar tronçon" en Belgique. Il y a une caméra à l'entrée et une autre à la sortie du tronçon. Et la vitesse est calculée à la sortie du tronçon. Une centaine de ces radars sont installées en France, et ils sont annoncés par des panneaux.

5 Radar feu rouge

Il y en a plus de 700 sur le territoire français. Ces radars détectent les automobilistes qui "brûlent" les feux rouges. Leur présence n'est pas signalée. 

6 Radar passage à niveau

Ce dispositif permet de détecter les automobilistes qui franchissent un passage à niveau quand il est au rouge. Plus de 80 de ces appareils sont installés, ils ne sont pas signalés.

6 Radar autonome

Le radar autonome fonctionne sur batteries et est déplaçable en fonction des besoins, près d'un chantier routier par exemple. Il est donc parfois aussi nommé "radar chantier". Il y en a environ 250 en France.

7 Radar pédagogique

Ce radar pédagogique est parfois appelé "radar préventif" en Belgique. Il informe les conducteurs lorsqu'ils dépassent la vitesse maximum autorisée. Mais il ne les sanctionne pas. Il y en a près de 900 sur le territoire français.

8 La voiture radar

C'est la dernière génération de radar embarqué dans une voiture banalisée. Ces appareils utilisent un flash infrarouge, non visible par les automobilistes "flashés". Ils ne sont pas signalés. Près de 400 de ces véhicules sont utilisés par les autorités françaises.

La police et la gendarmerie utilisent aussi des appareils légers pour contrôler la vitesse des véhicules.

En dessous 100 km/h, une marge de 5 km/h est décomptée de la vitesse enregistrée, à l’avantage du conducteur. Pour les limitations au-dessus de 100 km/h, la marge est de 5 %, également prise en compte à l’avantage du conducteur.

Cette typologie des radars n'est pas exhaustive. La source en est le site de la Sécurité routière française.

Les avertisseurs de radar sont interdits en France. Mais les "assistants d’aide à la conduite" qui indiquent des "zones à risque" (dans lesquelles pourrait se trouver un radar) sont permis.

Ethylotest et vignette Crit'Air

Si vous roulez en France, vous devez avoir un éthylotest à bord (mais vous ne risquez aucune sanction si vous n'en avez pas).

Si vous comptez circuler dans un certain nombre de villes (Paris, Grenoble, Lille ou Strasbourg), vous devez vous munir d'une vignette Crit'Air (voici la marche à suivre).

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK