USA: une couverture pare-balles pour protéger les écoliers des fusillades

ProTecht veut équiper les écoliers de sa couverture pare-balles
ProTecht veut équiper les écoliers de sa couverture pare-balles - © Youtube - Bodyguard Blanket

La société ProTecht est à l'origine de ce qu'elle qualifie déjà de "révolution" pour la sécurité des élèves et enseignants des écoles américaines. Elle a créé une couverture pare-balles qui se fixe sur le dos et permettrait de se protéger des balles d'un assaillant lors d'une fusillade, ou encore des projectiles dispersés par une tornade.

Sur son site web, ProTecht explique que sa "Bodyguard Blanket" est composée "de matériaux utilisés par l'armée américaine". Disponible en plusieurs tailles et vendue au prix de 1000 dollars, la couverture doit résister aux balles "de 90% de toutes les armes utilisées au cours des fusillades qui ont eu lieu dans des écoles des Etats-Unis".

Dans la vidéo de promotion de ces couvertures pare-balles (à voir ci-dessous), une voix-off commence par expliquer ce qu'est une "journée ordinaire" pour les élèves aujourd'hui. Rendre leurs devoirs, discuter avec leurs amis, écouter la maîtresse...

C'est alors que la voix prend un ton plus dramatique, alarmant, en parlant des "tragédies de tous types" qui sont, dit-elle, venues secouer le quotidien des écoliers. Et de pointer les tornades dévastatrices, ou plus spécifiquement les fusillades qui ne cessent d'augmenter, malgré des mesures de sécurité sans cesse renforcées.

Pour cette société, les consignes de sécurité en vigueur ne sont pas assez efficaces, c'est pourquoi elle encourage, sans surprise, l'utilisation de son invention dans tous les établissements scolaires et universitaires.

Après l'annonce de la commercialisation de la couverture, les réactions n'ont pas tardé à affluer. Et quand les uns clament qu'il faudrait "armer les enseignants pour assurer la bonne protection des enfants", d'autres jugent que l'apparition d'un tel produit devrait plutôt mettre en lumière le "problème" que constitue la vente d'armes à feu aux Etats-Unis.

G. Renier

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK