E-U: un livre pour expliquer aux enfants le bien-fondé du port d'arme

La couverture de "My Parents Open Carry".
La couverture de "My Parents Open Carry". - © Tous droits réservés

"My Parents Open Carry" est le nom de cette ouvrage illustré destiné aux enfants américains. Son but : leur expliquer le bien-fondé du deuxième amendement de la Constitution des États-Unis qui garantit à tout citoyen le droit de porter des armes.

Le livre met en scène la petite Brenda Strong, 13 ans, qui passe un samedi riche en aventures avec ses parents. Son père, Richard, et sa mère, Bea, portent tous deux librement, ouvertement et légalement une arme de poing à leur ceinture.

Mais le livre ne cesse de le répéter, ces armes ont pour seul objectif l'autodéfense. Pour le réaliser, les auteurs, Brian Jeffs et Nathan Nephews, ont été soutenu par le "National Take Your Daughter to the Range Day", une corporation à but non lucratif qui cherche à former les jeunes filles à l'art de manier les armes pour leur propre défense.

Sur le site Web de l'ouvrage, on lit que les auteurs "craignent que les enfants américains soient élevés avec un vision biaisée de la Constitution". L'objectif poursuivi était donc la création d'un "livret de famille sain qui reflète la vision de la majorité des Américains, soit que l'autodéfense est un droit naturel basique et que les armes à feu fournissent le moyen le plus efficace pour la défense."

De vives critiques

La sortie de ce livre d'un genre particulier n'a pas laissé la Toile indifférente. Outre les virulentes critiques postées sur les sites de vente en ligne par des lecteurs questionnant aussi bien le fond que la forme, le réseau social Twitter a vu bon nombre de messages qualifiant l'objet de "l'ouvrage le plus glauque qui soit".

La couverture a déjà été détournée, remplaçant le titre original par ce que l'on pourrait traduire par "Avant, j'avais un frère". Un internaute annonce même ironiquement une suite intitulée "J'ai accidentellement tiré sur mon poney".

Autant de réactions qui reflètent que "la vision de la majorité des Américains", présentée par les auteurs, n'est peut-être pas celle qu'ils imaginaient...

T.M. avec VICE

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK