USA: Ryan, 9 ans, cesse son traitement contre le cancer pour mieux vivre sa fin

Illustration: des enfants malades du cancer assistent à un concert
Illustration: des enfants malades du cancer assistent à un concert - © TATYANA ZENKOVICH (archives EPA)

Une Américaine a décidé de respecter la dernière volonté de son fils de neuf ans et d'interrompre son traitement contre une tumeur au cerveau pour profiter au mieux du temps qui lui reste à vivre.

C'est ce qu'elle a confié sur CNN dimanche, journée de la fête des mères aux Etats-Unis.

Le sort de Ryan a ému de nombreuses personnes et mobilisé un groupe d'étudiants de Clarkston (Michigan, nord), où vit le jeune garçon. Ces derniers ont diffusé son histoire sur Twitter, suscitant une vague "mondiale de sympathie" et de soutien, a indiqué Kimberly Morris-Karp, la mère de Ryan.

"En février, les médecins nous ont informés que sa tumeur avait doublé de volume depuis le précédent scanner en novembre 2011 et qu'une nouvelle opération devait être envisagée", a-t-elle raconté. "Nous en avons discuté en famille et Ryan nous a fait savoir qu'il ne voulait plus prendre de comprimés ni subir de nouvelle intervention chirurgicale car tout cela est douloureux".

"Il veut simplement finir ses jours en faisant des choses qu'il aime et nous avons donc organisé des vacances en famille, nous sommes allés nager comme il le souhaitait et nous avons essayé de faire tout ce que Ryan pouvait et voulait faire", a-t-elle poursuivi.

Selon elle, Twitter a "énormément aidé" ses deux autres enfants à faire face à cette épreuve et montré "que les gens sont très compatissants".

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK