Une surdose de vitamine B12 augmente le risque de décès

Une surdose de vitamine B12 augmente le risque de décès
Une surdose de vitamine B12 augmente le risque de décès - © JUSTIN SULLIVAN - AFP

Les chercheurs du Centre médical de l'Université de Groningue, aux Pays-Bas, pointent les risques pour la santé d'une surdose de vitamine B12. Selon les scientifiques, les personnes qui présentent une plus grande teneur de cette vitamine dans le sang ont plus de risques de mourir.

Jusqu'à présent, aucun effet indésirable n'avait été relié à une dose excessive de vitamine B12. En revanche, il était de notoriété publique qu'un manque de cette vitamine pouvait provoquer plusieurs maux, tels que des troubles neurologiques comme des picotements, des problèmes de coordination, des douleurs, mais aussi des bouleversements psychologiques tels que la dépression, des troubles de la concentration et de la mémoire, ainsi que des problèmes d'anémie et de gencives.

"Nombreux sont ceux qui pensent qu'il n'existe pas de danger en cas de surdose de B12 et supposent que 'plus il y en a, mieux c'est'", notent les chercheurs, qui soulignent que l'idée que "cela ne peut pas faire de mal" n'est plus tenable au vu des conclusions de leur étude, menée sur plus de 5.500 personnes et publiée dans la revue médicale Jama Network Open.


►►► À lire aussi: Le Scan : les compléments alimentaires sont-ils vraiment nécessaires ?


La vitamine B12 est essentielle dans la production de globules rouges, des cellules nerveuses et de l'ADN. Par conséquent, une carence en B12 peut conduire, entre autres, à des cas d'anémie. Cette vitamine est exclusivement présente dans les denrées animales telles que la viande et le lait.

Les chercheurs mettent dès lors en garde principalement les personnes qui ingèrent des compléments alimentaires ou reçoivent des injections pour prévenir une carence en vitamine B12.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK