Une stèle pour rendre hommage aux victimes de Buizingen

La stèle
La stèle - © Belga

Il y a un an, la catastrophe ferroviaire de Buizingen faisait dix-neuf victimes. Ce matin, une stèle a été inaugurée à Buizingen.

Une stèle pour que le souvenir ne s'efface jamais. Un monument sobre pour commémorer une des plus grandes tragédies de notre histoire ferroviaire. Le drame de Buizingen. 19 morts, 170 blessés, le 15 février 2010.
Les familles de ces victimes se sont retrouvées ce matin sur cette petite place communale. Plus que jamais soudées, unies dans cette douleur que le temps n'atténue pas. L'émotion est grande, le courage aussi pour prendre la parole.
La cérémonie a été suivie par une centaine de parents et amis des victimes, des représentants des différents services d'urgence, les ministres Inge Vervotte et Annemie Turtelboom, les gouverneurs du Brabant flamand et du Hainaut et des dirigeants du Groupe SNCB. An Demeyer, veuve d'une victime, a déclaré dans un discours émouvant que cet accident n'aurait jamais dû se produire et que personne n'aurait dû mourir ce jour-là. Elle a exprimé l'espoir que les victimes ne sont pas mortes pour rien et que la SNCB équipera chaque train d'un système de sécurité et de freinage efficace. Le gouverneur du Brabant flamand Lodewijk De Witte a lui-même demandé à la SNCB de faire de la sécurité du rail une priorité par respect pour les victimes et de prendre ses responsabilités envers ces dernières. 

RTBF et Belga

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK