Une statue de Léopold II peinte en rouge à Bruxelles

L'écrivain contestataire belge Théophile de Giraud a escaladé la statue au moyen d'une corde mardi peu avant 15 heures, avant de verser sur celle-ci de la gouache rouge symbolisant du sang. La peinture a été complètement étendue au moyen d'un pinceau sur le buste de l'ancien roi des Belges. Durant l'action une quinzaine de sympathisants encourageaient l'écrivain.

Selon lui, Léopold II, qu'il qualifie de criminel contre l'humanité, ne peut être élevé au rang des grands hommes de la nation.

La police est arrivée sur place peu après. L'écrivain est redescendu de lui-même du cheval en bronze sur lequel trône la statue de Léopold II et s'est laissé interpeller sans résistance.

"On constate un manque évident d'humour de la part de la police", a déclaré Théophile de Giraud, avant qu'il ne soit emmené dans un véhicule par la police.

L'opération était préparée depuis trois semaines. La date avait été choisie au hasard. "Non au symbole d'injustice" ou "Léopold II = criminel contre l'humanité" pouvait-on lire sur des pancartes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK