Un sondage des Jeunes VLD sur le port d'arme suscite l'émoi sur les réseaux sociaux

Plus de 800 commentaires avaient déjà été publiés vers 18h00 sur la page Facebook des Jeunes Vld. Le sondage sur le réseau social compte pour l'instant plus de soutiens que d'opposants.
Plus de 800 commentaires avaient déjà été publiés vers 18h00 sur la page Facebook des Jeunes Vld. Le sondage sur le réseau social compte pour l'instant plus de soutiens que d'opposants. - © Capture d'écran Facebook

"Les gens devraient-ils être libres de posséder une arme pour se protéger?" Cette question sera débattue ce weekend lors d'un congrès d'été des Jeunes VLD à Bruxelles. Le sujet, posé sur la table par Jerry Van Echelpoel, a en tout cas suscité l'émoi sur les réseaux sociaux depuis sa publication.

Les jeunes libéraux flamands se réuniront en congrès du 4 au 6 août afin de débattre de propositions, mises en avant par le bureau politique, mais aussi par les militants. Elles vont de la dépénalisation de l'avortement à la suppression des allocations familiales, en passant par la liberté de disposer d'une arme.

Une "partie essentielle de la liberté individuelle"

L'auteur de cette dernière suggestion, Jerry Van Echelpoel, la défend avec conviction. "Le gouvernement parvient de moins en moins à protéger les citoyens. Le monopole de la violence n'est plus uniquement entre les mains des services d'ordre et de l'armée. Des organisations criminelles et des terroristes parviennent toujours plus facilement à se procurer des armes sans que les citoyens puissent se défendre", estime-t-il.

Le jeune libéral suggère donc que les citoyens "qui en sont capables puissent disposer d'une arme pour se défendre et protéger leur famille", avant d'ajouter que la libre possession d'arme est une "partie essentielle de la liberté individuelle" et d'une "société sûre".

Débat sur Facebook

Cette proposition, qui a fait l'objet d'un sondage informel sur la page Facebook des jeunes Vld ce jeudi, a immédiatement engendré un débat virulent sur les médias sociaux. Plus de 1200 commentaires avaient été publiés vers 15h ce vendredi sur le message en question. Le sondage sur le réseau social compte pour l'instant plus de soutiens que d'opposants.

Le président des Jeunes VLD Maurits Vande Reyde a affirmé sur Twitter que les congrès étaient l'endroit adéquat pour aborder toutes les idées, aussi celles qui sont controversées. A titre personnel, il ne cautionne pas la libre possession d'une arme.

Maurits Vande Reyde précise au micro de la RTBF : "Je pense que beaucoup de personnes qui ont dit 'oui' à la possession d'armes sur notre page Facebook ne sont pas vraiment favorables à cette mesure. En fait elles se disent que personne n'écoute leur avis. Elles votent donc pour. Je trouve que c'est en tout cas très important, surtout comme homme politique d'écouter ce que les gens pensent même si ce n'est pas votre avis. C'est un sujet de société. Il faut l'écouter."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK