Une poubelle géante de 2,9 tonnes, remplie de "piles usagées", larguée dans l’espace par l’ISS

C’est un "container" d’un type particulier qui s’est retrouvé à errer dans l’espace. Une poubelle géante de près de trois tonnes remplie de vieilles batteries nickel hydrogène, appartenant à la Station Spatiale Internationale et libéré dans l’immensité. La plus grande jamais entrée en orbite autour de la Terre.

Une orbite qu’elle arpentera pendant une période de deux à quatre ans avant de commencer sa descente vers notre planète et se désintégrer au contact de l’atmosphère terrestre.

Impact minimum

Ce délestage spatial s’inscrit dans le programme qui a vu 24 nouvelles batteries au lithium être livrées entre 2017 et 2020 par le cargo spatial japonais HTV. Ces batteries étant destinées à remplacer 48 batteries nickel hydrogène.

Une fois la phase de désintégration dans l’atmosphère achevée, les débris restant devraient s’abîmer dans l’océan pacifique sans que cela ne cause de dommage selon la NASA, co-responsable de l’opération.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK