Une pilule pour maigrir qui suscite la polémique

RTBF
RTBF - © RTBF

Il y avait déjà des centaines de régimes miracles en vente dans les pharmacie, le 15 mai prochain un nouveau médicament pour maigrir sera en vente libre. Aux États-Unis, elle a déjà fait fureur. Pourtant son arrivée sur le marché européen provoque déjà le débat.

Cette nouvelle pilule anti-kilo qu'une grande firme pharmaceutique a décidé de mettre en vente libre en pharmacie n'est pas encore dans les officines mais elle fait déjà parler d'elle. La molécule est prescrite depuis plus de dix ans par les médecins dans des cas d'obésité importante.

En empêchant d'assimiler les graisses, elle permet à ces patients obèses de perdre du poids. L'astuce, c'est que ça ne marche que si votre indice de masse corporelle est dans le rouge et que votre régime alimentaire est particulièrement gras, pas pour perdre juste quelques bourrelets avant l'été.

Des dérives possibles

La vente libre pose donc question. Et même si la pilule, disponible en vente libre, sera moitié moins dosée, cela ne rassure pas complètement le docteur Maximilien Kutnowski, coordinateur de la clinique interdisciplinaire du traitement de l'obésité à l'hôpital Brugmann. Selon lui, cette pilule aura probablement moins d'effet sur moins de patients. Résultat: "Comme c'est en vente libre, les gens se diront comme cela n'agit pas suffisamment je vais augmenter la dose". Autre dérive possible, toujours selon lui, "C'est que les gens qui n'ont pas besoin de prendre des médicaments iront l'acheter puisque c'est en vente libre".

S'il est vrai que le groupe pharmaceutique promet de former les pharmaciens et de fournir une notice complète avec les pilules pour encourager les patients à consulter leur médecin, du côté des spécialistes on n'est pas persuadé que cette information porte ses fruits. Aux Etats-Unis, par exemple, les gens se sont, littéralement, jetés sur le nouveau médicament.

L'association des patients obèses belges, Bold, connait bien le produit. Jean-Paul Allonsius, son président, affirme que "Le produit n'est pas un produit miracle". Et d'ajouter: "On ne va pas perdre du poids en mangeant des pilules". Pour maigrir, dit-il, rien de mieux que d'aller consulter son médecin, son diététicien et son psychologue.

(C. Biourge avec P. Bollekens)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK