Une Kids ID périmée… et les vacances de toute la famille sont annulées

A quelques semaines d’un départ à l’étranger, il faut absolument vérifier la date de validité des cartes d’identité de toute la famille. C’est un oubli classique, bien connu du personnel des aéroports et des services d’état civil. Petit rappel, qui peut sauver vos vacances d’été.

Six ans qu’il assure un service de navettes vers les aéroports. Six ans que Thomas Coppin constate les mêmes oublis. « Le plus fréquemment, ce sont les papiers d’identité des enfants qui sont périmés. C’est la panique, les gens arrivent au comptoir et là c’est le drame. J’ai déjà conduit des gens à 3h00 et retour 5h00 ».

Certains parents tombent des nues, croyant que la carte d’identité des enfants n’est pas indispensable. Il n’en est rien, insiste Vincent Grassa, porte-parole de l’aéroport de Charleroi. « Tous les passagers, en ce compris les enfants, doivent avoir des documents d’identité en cours de validité ». Peut-il y avoir des exceptions ? « C’est très rare. Cela va dépendre de la compagnie aérienne, et surtout de la destination. Si c’est à l’intérieur de l’espace Schengen ou pas… »

Thomas Coppin assiste régulièrement aux tentatives desespérées des voyageurs pour « réparer » leur oubli. « Ils téléphonent à la commune, au ministère de l’intérieur… mais souvent cela ne mène à rien ! Et il est trop tard pour envisager un aller-retour à la maison… » Il se souviendra toujours de ce petit garçon, en partance pour les Etats-Unis. « Il était avec son père et un autre enfant de la famille. Le papa, divorcé, voulait offrir de belles vacances à ses enfants. Le petit leur disait de partir sans lui, qu’il ne voulait pas gâcher les vacances à cause de sa carte d’identité. C’était vraiment très triste. Et personne n’est parti ! »

Pas de convocation à domicile

La plupart des communes n’envoient pas de rappel pour renouveler les cartes d’identité des enfants. Voilà pourquoi les mésaventures sont si fréquentes, reconnaît Sabine Defrane, employée au service population à Silly. « Ce n’est pas un document obligatoire, sur le territoire belge. La carte d’identité est obligatoire lorsqu’on se déplace à l’étranger ». Comptez 3 semaines de délai, pour fabriquer une nouvelle « Kids ID ». « Elle vous coûtera 6,40 euros, à Silly », précise Sabine Defrane. « Si la demande est plus urgente, des frais supplémentaires seront réclamés bien entendu. Pour les cas d’extrême urgence, à quelques jours du départ, il en coûtera 95 euros ».

Les voyageurs les plus organisés ne sont pas à l’abri d’un mauvais tour. Thomas Coppin a une dernière anecdote à ce propos. « Un père de famille nombreuse, voulant bien faire, a fait des photocopies des papiers d’identité de tout le monde, avant le départ. Il voulait avoir des doubles, en cas de problème. Le hic, c’est qu’il a oublié tous les originaux dans la photocopieuse. Ce qui a provoqué l’annulation des vacances des huit personnes ».

Pour partir tranquille

Pour éviter un maximum de désagréments aux futurs vacanciers, Thomas a créé une « check-list », qu’il soumet à ses passagers dès qu’ils entrent dans la navette. « J’insiste sur les papiers d’identité, et la carte bancaire. Le reste, ça peut s’acheter sur place ! » Mesdames, faites attention aux changements de sac en dernière minute. « C’est le coup classique. Oups, on oublie la petite pochette avec tous les documents… dans le sac qui est resté au vestiaire ! »

 

 

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK