Une jeune fille de 12 ans décédée du coronavirus en Belgique : "Un événement très rare et qui nous bouleverse"

Ce mardi à 11 heures, le centre interfédéral du SPF Santé publique a tenu sa conférence de presse quotidienne. Objectif : faire le point sur l’épidémie de coronavirus dans notre pays.

Emmanuel André, porte-parole interfédéral de la lutte contre le Covid-19, a commencé par annoncer le décès d’une jeune fille de 12 ans des suites d’une infection au coronavirus.

"C’est un moment émotionnellement difficile car cela touche un enfant et ça touche aussi la communauté médicale et scientifique. Nous pensons particulièrement à sa famille et ses proches", a ajouté le porte-parole interfédéral.

Les enfants, "population à très faible risque"

Il s’agit d’un "événement très rare et qui nous bouleverse", a-t-il conclu la gorge nouée. C’est en effet le premier décès dans cette tranche d’âge. Jusqu’ici l’une des plus jeunes victimes, une infirmière du Limbourg, était âgée de trente ans.

"Les enfants restent une population à très faible risque de complication sévère", insiste Emmanuel André au micro de la RTBF. Il poursuit : "Nous avons toujours rappelé que cette infection concerne tout le monde. Chaque tranche d'âge peut être vecteur de transmission du virus dans son entourage."

"Nous avons aujourd'hui dans les hôpitaux, mais aussi dans les soins intensifs, des personnes qui sont plus jeunes que les personnes qui sont les plus à risques", rappelle-t-il.

Concernant la situation dans les hôpitaux et le nombre de décès, voici l’essentiel des informations communiquées ce matin :

  • 485 personnes hospitalisées au cours des dernières 24 heures. 168 personnes ont quitté l’hôpital. 4920 personnes hospitalisées, dont 1021 aux soins intensifs (+94 par rapport à hier) ;
  • 53% des lits de soins intensifs sont utilisés ;
  • 98 décès ont été comptabilisés pour la journée de lundi. A ce nombre, s’ajoutent 94 décès liés à des jours précédents. Depuis le début de l’épidémie, on dénombre 705 décès au total des suites d’une infection au Covid-19.

Par ailleurs, on dénombre au total 12.775 cas confirmés, dont 876 au cours des dernières 24 heures (467 en Flandre, 203 en Wallonie et 189 à Bruxelles).

"Entre le 15 et le 30 mars, 5572 patients avec COVID-19 sont entrés à l’hôpital et 1696 personnes ont quitté hôpital", précise Sciensano dans son bulletin épidémiologique du 31 mars.

Nous devons limiter notre cercle de contacts.

"Les mesures que nous prenons sont nécessaires. Pour chacun d’entre nous, c’est une nouvelle situation. On doit l’accepter et la comprendre pour la vivre au mieux", a ajouté Benoit Ramacker, porte-parole du centre de crise.

"A titre de précaution, restez chez vous. Prenez soin de vous et des autres. Même si ce sont parfois des choix difficiles. Nous devons limiter notre cercle de contacts. C’est la seule façon de limiter la propagation du virus", a-t-il encore martelé.

En début de semaine, les experts ont indiqué que le nombre d’hospitalisation allait encore augmenter. Mais la bonne nouvelle selon eux, c’est que l’on constate une diminution de l’intensité de l’épidémie.

"Nous ne sommes pas encore au pic de l’épidémie, mais nous sommes au point d’inflexion, déclarait lundi Emmanuel André. Et d’ajouter : "Ce n’est pas parce que la courbe s’infléchit légèrement aujourd’hui qu’elle ne peut par reprendre si nous relâchons nos efforts".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK