Une hausse de 11% des contaminations, mais concentrée sur 3 provinces: où les cas de coronavirus sont-ils en augmentation en Belgique?

C'est un chiffre qui interpelle: sur les chiffres consolidés, c’est-à-dire ceux enregistrés du 4 au 10 juillet, il y a eu en moyenne 95,3 cas de coronavirus enregistrés quotidiennement au cours de sept derniers jours, soit une importante augmentation de 11% par rapport à la semaine précédente.

Mais cette hausse des cas semble se concentrer sur les provinces d'Anvers (+ 22 cas sur la semaine), du Limbourg (+ 30 cas) et de Liège (+ 21 cas), souligne Sciensano. Une hausse très lègère a aussi été observée en Brabant wallon (+ 5 cas), et en Brabant flamand (+9 cas). Dans les autres provinces, le nombre de cas recule, parfois spectaculairement, comme en Hainaut, où on passe de 63 cas sur une semaine, à 36 entre le 4 et le 10 juillet, ou à Namur, où on a dénombré que 3 cas sur la semaine! Recul important à Bruxelles aussi, avec une diminution de 27 cas par semaine, de 63 à 36. 

Si l'on affine encore, c'est à Anvers que l'on a relevé le plus de cas (95), devant Schaerbeek et Gand (22). Mais en regard de leur population, ce ne sont pas les communes les plus touchées. 

La commune limbourgeoise d'Heusden Zolder, par contre, avec 20 nouveaux cas entre le 4 et le 10 juillet pour 30.000 habitants, affiche un des taux d'incidence (nombre de cas sur la semaine pour  100.000 habitants) les plus élevés du Royaume: 59. Idem pour la commune voisine d'Houthalen, avec 12 nouveaux cas pour 30.000 habitants. 

En province de Liège, si le nombre de cas augmente, il reste relativement faible, avec 43 cas au total sur la province, dont 9 à Verviers, 5 seulement à Liège, 5 à Dison, et 4 pour la petite commune de Braives, ce qui lui donne l'important taux d'incidence de 63 cas/100.000 habitants. 

Pour retrouver le nombre de cas sur votre commune, et l'évolution du virus, il suffit de consulter la partie "communes" du site data de Sciensano, et de faire une recherche sur la province ou la municipalité.

A noter que la plupart des nouvelles infections surviennent actuellement dans la population active (20-59 ans), et que comme le nombre d'hospitalisations et de décès continue lui à diminuer, il semble que les nouveaux cas détectés ne soient en général pas trop graves.

 

Analyse des chiffres du jour avec Yves Coppieters dans le JT du 14/07/2020

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK