Une famille vend tout pour faire le tour du monde

la famille Gee, ou The Bucket List Family
la famille Gee, ou The Bucket List Family - © Tous droits réservés

La "Gee family" a sauté le pas: ils ont tout vendu pour partir en voyage et découvrir le monde. Cette jeune famille américaine de l’Utah était censée rentrer pour Noël 2015, mais ils sont toujours en vadrouille…

Aujourd’hui, ils ont déjà plongé avec des baleines dans les îles Tonga, fait le tour de l’océan Pacifique, découvert la Thaïlande et l’Indonésie et bien d’autres pays.

L’histoire commence en 2007 

Garrett et Jessica se rencontrent à Vladivostok, en Russie alors qu’ils font tous les deux une mission pour l’Église de Jésus Christ des Saints des Derniers Jours (Mormons). Deux ans après, ils se marient et ont deux enfants.

Tandis que sa femme termine ses études en communication, Garrett, lui, est à la Brigham Young University, mais il abandonne pour se consacrer à sa start-up. La suite de l’histoire voudrait qu’ils s’installent dans une belle maison et commencent leur carrière. Mais Garrett ne voulait pas de cette vie-là.

52 millions de dollars

"On ne se sentait pas d’acheter une nouvelle maison et une nouvelle voiture. Nous n’avions pas besoin de cela. Nous étions jeunes, en bonne santé et n’avions vraiment besoin de rien. Nous avons donc commencé à rire du fait de faire des économies, tout vendre et utiliser cet argent pour voyager dans le monde entier. Où allait-on aller ? Qu’allions-nous faire ? Nous commencions à faire la liste des choses à faire avant de mourir, puis c’est devenu une réalité."

Mais, alors qu'ils ont déjà tout vendu afin de partir, l'application créée par sa start-up est investie par Google et c’est finalement Snapchat qui la rachète pour 52 millions de dollars. Aujourd'hui à l'autre bout du monde, ils n'ont toujours pas touché à cette somme et continuent à vivre sur les 45 000 dollars générés par la vente de leurs biens. 

De la simplicité d'être heureux... et de rendre heureux

Ils reviennent toujours pour les vacances et ont décidé d’offrir des cadeaux à cinq personnes en nécessité à chaque retour. Ils ont par exemple offert un voyage à Disney ou encore des opérations oculaires pour rétablir la vision. Le voyage leur a permis d’apprendre beaucoup de choses sur la simplicité du bonheur et la nécessité de vivre avec peu de choses.

Sur leur site internet, ils disent vouloir voyager pour plusieurs objectifs: se sentir plus proches dans leur couple, être de bons amis, être serviables et en compassion avec les autres, apprendre à être heureux avec peu, être ouverts d’esprit, être respectueux de la nature et créer des souvenir indélébiles.

"Nous avons appris à être heureux avec le moins de choses possibles, et nous sommes devenus plus ouverts d’esprit avec un grand cœur, ajoute Garrett. Nous avons appris des autres cultures et de la manière dont elles cherchent le bonheur. J’ai appris que les personnes bonnes et heureuses provenaient du monde entier".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK