Une des dernières forêts primaires d'Europe menacée par des coupes illégales

Aux confins de la Pologne et de la Biélorussie se trouve la forêt de Bialowieza. C'est probablement la dernière portion de forêt primaire d'Europe, la dernière portion vierge de toute activité humaine. Mais le gouvernement polonais en a autorisé l'exploitation, au grand dam des défenseurs de la nature.

Malgré un arrêt de la Cour de Justice de l'Union européenne, qui a ordonné la cessation des coupes forestières, l'exploitation continue sous le couvert des autorités polonaises, qui prétendent que des abattages sont nécessaires pour protéger la forêt d'attaques d'insectes. De nombreuses associations environnementales, comme Greenpeace, sont donc monté au créneau pour défendre ce réservoir de biodiversité, arguant que le gouvernement polonais n'agit que dans l'intérêt des groupes d'exploitation forestière.

Le ministre polonais de l'environnement ira prochainement défendre le point de vue de son pays devant la Justice européenne. En attendant, les coupes continuent, et ce dernier havre européen de nature forestière disparaît petit à petit.

5 images
La forêt de Bialowieza, dernière forêt primaire d'Europe © WOJTEK RADWANSKI - AFP
5 images
Coupes de bois dans la forêt Bialowleza © WOJTEK RADWANSKI - AFP
Manifestation pour la protection de la forêt mi-août 2017 © JANEK SKARZYNSKI - AFP
Des manifestants pour la sauvegarde de la forêt (juillet 2017) © JANEK SKARZYNSKI - AFP
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK