Une chorale de chant pop défend les couleurs de la Belgique à l'Eurovision des chœurs, ce samedi soir

Ce samedi, la deuxième édition de l’Eurovision des Choeurs se tient à Göteborg, en Suède. Dix pays y participent, et parmi ceux-ci, la Belgique. Notre pays y sera représenté par la chorale, Almakalia. Une chorale dont les élèves sont issus de la toute première école de chant pop en Wallonie. Le répertoire du groupe est donc contemporain et composé essentiellement de morceaux d’artistes pop belges. Pour Thibaut, membre de cette chorale, cet événement d’envergure est une première. "Evidemment, la pression monte, mais c’est une bonne chose. Je pense que si nous n’avions pas la pression, ce serait plutôt inquiétant," assure-t-il.

Depuis début mars, les 22 choristes répètent un medley et une chanson, deux morceaux qu’ils chantent à cappella. Florence est l’une des sopranos de cette chorale : "Nous devons vraiment rester concentrés pour être sûrs de garder la bonne tonalité, et nous devons écouter tout le monde. Cela prend quand même du temps à mettre en place quand on n’a pas l’habitude." Cela ne fait que deux ans que la section chant pop existe à l’Institut de musique et de pédagogie à Namur. Ce concours est donc une belle opportunité, comme le raconte Nicolas Dorian, le directeur de la chorale. " Trouver un son de groupe met un peu de temps. C’est un chœur qui est encore dans sa jeunesse, mais je trouve qu’ils se débrouillent vraiment bien. Un challenge comme l’Eurovision leur permet de grandir à une vitesse folle, en très peu de temps."

La Belgique devra d’abord passer l’étape de la demi-finale avant d’accéder à la finale. Neuf autres pays sont représentés pour cette seconde édition de l’Eurovision des Choeurs.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK