Une Belgique zéro émission en 2050 est techniquement possible, selon 14 experts

Une Belgique zéro émission en 2050 est techniquement possible, selon 14 experts
Une Belgique zéro émission en 2050 est techniquement possible, selon 14 experts - © JOHN THYS - AFP

"Il est possible, souhaitable et bénéfique d'atteindre l'objectif de zéro émission nette dans les 30 prochaines années tout en améliorant le bien-être et l'économie", affirme un consortium de 14 experts, principalement universitaires.

Le Soir relaye ce samedi leurs propositions pour y arriver.Le groupe d'académiciens esquisse la transition nécessaire avec une série de mesures clés, à commencer par une "vision complète et intégrée de la transition". Les experts préconisent, en vrac, un retour massif de la forêt; des investissements considérables et rapides dans la mobilité et dans les bâtiments; le basculement vers les énergies renouvelables et le bannissement des chaudières mazout et gaz pour les nouveaux bâtiments; le full électrique pour les voitures...

La plupart des mesures sont déjà connues et certaines peuvent être prises immédiatement. Pour autant, la transition ne sera pas simple. Il s'agira "probablement de l'un des plus grands défis auxquels notre pays a dû faire face en dehors de la guerre", d'après les auteurs. La transition "nécessitera la mobilisation de tous les acteurs sociaux et économiques et de tous les niveaux de gouvernement, du niveau local jusqu'au fédéral".

Le rapport a été réalisé à la demande de la campagne "Sign for my future" qui a attiré plus de 250.000 signatures réclamant "une Belgique climatiquement neutre d'ici à 2050" et une "diminution significative" de nos émissions dans les cinq prochaines années.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK