Une ASBL prône une Saint-Valentin sans consommation

La Saint-Valentin peut être autre chose qu’un acte de consommation
2 images
La Saint-Valentin peut être autre chose qu’un acte de consommation - © ALEJANDRO ERNESTO - BELGAIMAGE

"Pour ma St-Valentin, ne m' offre pas un cadeau matériel. Oublions la dimension commerciale". En ce jour de fête des amoureux, c'est le message osé du "certificat d'exemption de cadeau" proposé par une association qui sensibilise à la protection de l'environnement.

Les "certificat d'exemption de cadeau" est une carte rouge plastifiée qui ressemble à une carte classique mais dont l'objectif est de lutter contre la surconsommation. Ce certificat sera distribué aujourd’hui, gratuitement, dans les rues de Namur. Une initiative de l' ASBL "Empreintes" qui sensibilise à la protection de l'environnement.

Thomas Englebert, coordinateur du projet a mis au point une stratégie. "On va aller cette après-midi à l’Arsenal avec un costume d’ange. Nous serons les anges de la consommation. Et on lancera des fausses flèches sur les gens en leur disant: ‘désolé, vous êtes tombés amoureux. Et, pas de bol, il faut consommer maintenant pour tomber amoureux. On va en profiter pour distribuer des "certificats d’exemption de cadeau". Notre volonté est, pour la Saint-Valentin, d’offrir autre chose qu’un cadeau. On suggère de passer du temps, de réaliser un cadeau bricolé, de faire autre chose que d’entrer dans un magasin pour fêter quelque chose."

"Réfléchir sur notre rapport à la consommation"

L’ASBL s’inscrit dans une démarche d’éducation à l’environnement. " Cela participe à l’utopie et cette action permet de faire autrement, nous amener à réfléchir sur notre rapport à la consommation. On en a besoin ".

Laurence Lenne

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK