"Désobéissance civile" rue de la Loi: une quinzaine d'arrestations administratives dans la zone neutre

Un sit-in de plusieurs mères, leurs bébés dans les bras. Derrière elles, on peut le lire "pas de loi climat" sur un énorme calicot.
Un sit-in de plusieurs mères, leurs bébés dans les bras. Derrière elles, on peut le lire "pas de loi climat" sur un énorme calicot. - © Tous droits réservés

De source policière, on apprend qu’une quinzaine d’arrestations administratives ont eu lieu lors de l’action de désobéissance civile rue de la Loi. Certains sont parvenus à écrire à la craie sur les murs du Parlement.

Quelque 500 manifestants se sont réunis vers 13h au carrefour de la rue de la Loi. Ils bloquaient la circulation sur la petite ceinture, mais ne se sont pas rendus dans la "zone neutre" où il est interdit de manifester. Le but était de réaliser une action de désobéissance civile pour demander une loi climat contraignante, disaient-ils. Comme on le voit sur la photo ci-dessus, des mères de familles accompagnées de leurs enfants ont entrepris un sit-in.

Pour annoncer l’évènement, les organisateurs avaient d’emblée posé la question sur les réseaux sociaux : « Si 75.000 personnes qui marchent ne suffisent pas, il faut venir dire plus fort et plus près du pouvoir qu’il est temps d’enclencher un vrai changement de système ».


►►► À lire aussi : Pourquoi est-il interdit de manifester en zone neutre ?


Ces manifestants prônent un changement radical de tous les aspects de notre société. Cela implique l’abandon des énergies fossiles pour se tourner vers le 100% renouvelables. Alix Anciaux est l’une des organisatrices de l’action : « On réclame notamment une justice sociale, une justice climatique, une justice migratoire, une justice fiscale. Tous ces changements passent aussi par un changement de nos comportements, nos modes de pensées et nos modes de fonctionner. Il faut aujourd’hui réfléchir à autre chose qu’à son profit ».

L’action a duré un peu plus d’une heure, ensuite, les participants ont rejoint la marche pour le Climat. Le cortège empruntera la Petite Ceinture, le boulevard Roi Albert II, la rue Belliard et la Place du Luxembourg où la dislocation est attendue aux environs de 17h. Des embarras de circulation sont à prévoir.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK